Gay Games 10, Jour 7 : Tout le monde dans le bassin ! (Photos)

Les Gay Games touchent à leur fin. Tout le monde répète pour le show de la cérémonie de clôture. Les remises de médailles et de prix s’enchainent. A l’instar de celui du Festival de Courts-Métrages Courts sur Cours (dont Hornet était partenaire) qui a vu le drôlissime Oh Be Joyful de Susan Jacobson et Beware de Bruce et Samuel B. Atman recevoir les Prix du Public à la Mairie du 4e. Mais d’autres athlètes continuent la compétition. C’est le cas des équipes mixtes de water-polo qui jouaient leurs derniers matchs à la piscine Roger Le Gall. Et le match auquel nous avons assisté est un des moments forts de ces Gay Games et je ne parle pas de la taille des maillots : l’équipe A Contre-Courant de Montréal affrontait celle des Triggerfish de Toronto… Québec versus Ontario. J’ai eu un coup de cœur pour le bucheron barbu de Montréal. Trop sexy avec son bonnet (j’ai bien écrit cette phrase !). On a adoré aussi la sirène barbue trop cute en turban et robe mini dorée qui faisait l’animation pendant les temps de repos. C’est décidé : je suis fan de water-polo. Encore plus quand j’apprends que l’équipe imposante des Triggerfish de Toronto a prêté des joueurs à celles des Manchester Shark, des New York Aquatics et des Melbourne Surge qui en manquaient pour pouvoir aligner leurs 7 joueurs nécessaires par match… Bronze pour Montréal, Argent pour Toronto.

C’est pas tout mais je vais enfiler mes baskets et aller m’asseoir pour l’arrivée du Marathon tout près de l’Arc de Triomphe…

La ville du jour : Hong Kong. A la fin de la cérémonie de clôture, Paris 2018 transmettra le drapeau des Gay Games à la ville de Hong Kong qui organisera les prochains jeux en 2022. Beaucoup de questions à venir…

Voir notre galerie des photos du water polo

Photos: Mathias Casado-Castro