adam rippon and gus kenworthy
adam rippon and gus kenworthy

J. O. : la bromance (pas si innocente) de Gus Kenworthy et Adam Rippon

Plus mignons, tu meurs. Le skieur Gus Kenworthy et le patineur Adam Rippon, tous deux américains et ouvertement gays, mettent en scène leur amitié depuis le début des Jeux Olympiques en Corée du Sud à Pyonchaeng.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le skieur, 6 fois champions du monde, a posté trois images d’eux d’eux sur Twitter, dans les bras l’un de l’autre, avec ce message, un vieux slogan de gay pride: « We’re here. We’re queer. Get used to it » (on est là, on est homos, faut vous y faire! »)

Depuis, Adam Rippon a remporté une médaille de bronze en patinage par équipe. Cela valait bien un autre câlin… Cette fois-ci, Gus Kenworthy se dit « très fier de ce mec ». N’en jetez plus!

Ces images sont toutefois moins innocentes qu’elles n’y paraissent. Avant les Jeux, Adam Rippon a fait parler de lui par une polémique publique entre lui et Mike Pence, le Vice-Président des Etats Unis. Il refusait de rencontrer ce dernier, qui emmène la délégation américain à Pyongchaeng. « Vous voulez dire le Mike Pence qui soutient les thérapies de conversion? », avait-il lancé. Le vice-président lui avait répondu en lui demandant de ne pas croire les « fake news ».

Or le site PinkNews, parmi d’autres a démontré qu’il a bel et bien soutenu ce genre de programme. Mais au delà des thérapies de conversion, Mike Pence est sans contestation possible un adversaire acharné des droits des personnes LGBT, notamment lors de son mandat de gouverneur de l’Indiana. Donald Trump aurait même blagué en parlant de lui qu’il « veut pendre tous les gays », rapportait le New Yorker.

En soutien à Adam Rippon, Gus Kenworthy avait déclaré que la présence de Mike Pence aux Jeux Olympiques à la tête de la délégation américaine « envoyait le mauvais message ».

La bromance affichée entre les deux hommes est donc sans doute moins innocente qu’il n’y paraît.