Homophobie dans l’armée: le témoignage de Clément Grobotek

Homophobie dans l’armée: le témoignage de Clément Grobotek

Be first to like this.

Un témoignage qui fait froid dans le dos. Clément Grobotek, 25 ans, raconte pour Loopsider et Têtu ses trois années d’horreur dans le corps des parachutistes de l’Armée de Terre. Il y décrit une homophobie généralisée, aussi bien du côté des autres soldats que du côté de la hiérarchie. A tel point qu’un jour, une arme chargée à la main, il songe à la retourner contre lui.

Face au harcèlement homophobe incessant, il finit par voir un médecin de l’armée, qui le déclare inapte. Il avait alors 21 ans.

Aujourd’hui, il estime que la hiérarchie militaire devrait être formée aux questions touchant l’homosexualité.

Voir son témoignage ci-dessous:

 

Related Stories

"Quelqu'un doit mourir": l'homosexualité au temps du franquisme
"Drag save the queen": à la rencontre des drag-queens françaises
Accusé de viol par un ancien jeune du Refuge, Nicolas Noguier nie les faits
Fred Colby: “Plus on sera visibles, plus on fera passer des messages sur le Tasp, moins il y aura de la stigmatisation, de la sérophobie”
Quantcast