Jean-Marc Morandini renvoyé devant le tribunal pour « harcèlement sexuel » et « travail dissimulé »

Jean-Marc Morandini renvoyé devant le tribunal pour « harcèlement sexuel » et « travail dissimulé »

Be first to like this.

Jean-Marc Morandini va être renvoyé devant le tribunal pour des faits de « travail dissimulé » et de « harcèlement sexuel » dans l’affaire concernant sa web-série Les faucons, rapporte BFMTV.

L’affaire avait été révélée par Les Inrocks en juillet 2016. L’article racontait les pratiques douteuses de celui qui est aujourd’hui animateur sur la chaîne d’extrême-droite CNEWS lors du casting d’une web-série. En se faisant passer pour une directrice de casting nommée Catherine Leclerc, Jean-Marc Morandini aurait demandé des photos et des vidéos érotiques et fait passer des castings très limite à plusieurs comédiens. Ces derniers, qui témoignaient dans l’article des Inrocks, lui reprochaient également de ne pas les avoir rémunérés à hauteur de leur travail.

« A l’issue de l’instruction, la juge a estimé que les faits de « harcèlement sexuel » étaient caractérisés concernant un jeune acteur. Mais pas pour les quatre autres. », affirme BFMTV.

L’animateur conteste les faits. Il s’en était défendu dans une conférence de presse au lendemain de la révélation des Inrocks.

Jean-Marc Morandini a également été renvoyé devant le tribunal pour des faits de « corruption de mineurs ». On lui reproche d’avoir fait des propositions sexuelles à des mineurs sur Twitter.

 

Related Stories

Steve Bronski, fondateur de Bronski Beat et co-auteur de "Smalltown Boy", est mort
Mort d'Olympia Dukakis, éternelle Anna Madrigal des Chroniques de San Francisco
"Plaire, aimer et courir vite" de Christophe Honoré à (re)voir sur Arte.tv
Le mémorial de la Shoah se penche sur la déportation des homosexuel.le.s
Quantcast