La Pride de Toulouse menacée d’être écartée du centre-ville

La Pride de Toulouse menacée d’être écartée du centre-ville

Be first to like this.

La Pride de Toulouse pourrait ne pas être autorisée à défiler dans le centre-ville. C’est en tout cas la demande de la Préfecture, selon le Collectif Pride 2021 en danger, qui vient de lancer une pétition, soutenue par 41 associations.

« Nous nous insurgeons contre le chantage opéré par l’État pour nous contraindre à choisir un autre tracé ou nous interdire de manifester, de revendiquer, de nous exprimer comme nous le faisons depuis des années. », écrit le collectif.

La pétition rappelle que les gilets jaunes et la Manif pour tous ont pu défiler tranquillement dans les rues de la ville sans être inquiétés. Et que la marche des fiertés s’est toujours tenue dans le centre de la ville rose sans le moindre problème.

« Nous en appelons aujourd’hui au gouvernement pour refuser ce chantage, pour nous permettre de manifester en hyper-centre le samedi 9 octobre tout en assurant la protection à nos sœurs – frères – enfants – familles LGBTQI+ et friendly qui emprunteront par milliers les rues de Toulouse. », poursuit le collectif, qui appelle à un rassemblement place du Capitole ce samedi 25 septembre à 11h.

Photo: Pride Toulouse 2017. Xavier Héraud

Related Stories

"Boys in the band", la haine de soi à l'état brut
La PrEP chez un médecin généraliste, comment ça marche?
Vidéo. "Nourris-moi": "l'occasion de montrer un couple d'antillais homosexuels, dans la tendre beauté banale de leur amour"
Drag Race: une version espagnole est confirmée!
Quantcast