L’Assemblée Nationale vote définitivement l’ouverture de la PMA aux couples lesbiens et aux femmes seules

L’Assemblée Nationale vote définitivement l’ouverture de la PMA aux couples lesbiens et aux femmes seules

Be first to like this.

L’Assemblée Nationale a définitivement voté le Projet de loi bio-éthique (PJL) qui permet d’ouvrir la PMA aux couples de femmes hier avec 326 voix pour et 115 contre.

C’était une promesse de François Hollande, qui l’avait évoquée dans Têtu en 2012 (elle ne figurait pas au programme officiel en revanche), c’est finalement Emmanuel Macron qui l’aura faite voter. L’ancien président socialiste a d’ailleurs exprimé à plusieurs reprises qu’il regrettait d’avoir renoncé à ouvrir la PMA durant son mandat.

Il reste encore quelques étapes avant que le texte entre en vigueur et que les premières PMA puissent commencer. Après le vote de l’Assemblée, l’opposition de droite va certainement saisir le Conseil Constitutionnel, le Président de la République doit promulguer le texte et le gouvernement doit publier des décrets d’applications.

Défauts de la loi et points d’amélioration

Même si elles se réjouissent de l’adoption du texte, les associations LGBT pointent les défauts de la loi, comme le nouveau mode d’établissement de la filiation, la RCA (reconnaissance commune anticipée),  » stigmatisant pour l’enfant et ses parents », estime l’APGL. Il reste aussi des points d’amélioration comme la mise en place du don d’ovocyte au sein d’un couple (méthode ROPA) ou l’ouverture de la PMA aux personnes trans.

Le combat continue, donc.

Quantcast