Le footballeur australien Josh Cavallo fait son coming-out

Le footballeur australien Josh Cavallo fait son coming-out

Be first to like this.

Les coming-outs de footballeurs professionnels sont suffisamment rares pour qu’on les souligne. Josh Cavallo, défenseur du club australien Adelaide United,  a révélé qu’il était gay dans un post sur Twitter:

« Je suis fier d’annoncer publiquement que je suis gay. Il m’aura fallu du temps pour parvenir à le dire, mais je suis on ne peut plus heureux de m’être décidé. Cela fait plus de 6 ans que je lutte avec ma sexualité. Je suis soulagé d’être enfin débarrassé de ça. », écrit-il, avant de poursuivre.

Le fait d’avoir grandi en étant gay et le fait de jouer au football constituaient jusqu’ici deux mondes qui ne se rencontraient jamais. J’ai passé ma vie à supposer que c’était un sujet dont on ne doit jamais parler. Dans le football, on n’a qu’une toute petite fenêtre de tir pour arriver à l’excellence et faire mon coming-out public pourrait avoir un impact négatif sur ma carrière. En tant que footballeur gay, je sais qu’il y a d’autres joueurs dans le placard. Je veux aider à changer ça. (…) Il est incroyable que pas seulement en Australie, mais dans le monde entier il n’y ait aucun footballeur professionnel en activité qui soit ouvertement gay. J’espère que cela évoluera à l’avenir.  »

Le joueur, qui a le soutien de son club, a également posté une version vidéo de son témoignage, où le voit très ému:

Il a reçu de nombreux soutiens, dont celui de l’international français Antoine Griezmann:

D’autres coming-outs avant le sien

Si Josh Cavallo est le seul footballeur en activité ouvertement gay, il n’est pas le premier à faire son coming-out. Le premier fut l’anglais Justin Fashanu, en 1990. Il s’est suicidé en 1998, à l’âge de 37 ans. Plus près de nous, le footballeur américain Robbie Rogers a révélé son homosexualité en 2013. Il avait notamment évolué au sein du club anglais Leeds United, avant de terminer sa carrière avec le Galaxy de Los Angeles. Du côté des femmes, en revanche, on compte de nombreuses joueuses ouvertement lesbiennes, la plus célèbre d’entre elles étant l’américaine Megan Rapinoe, championne olympique et deux fois championne du monde avec l’équipe des Etats-Unis.

Related Stories

Canal + diffuse "It's a sin", la série choc de Russell T. Davies sur les années sida
Pour son deuxième numéro, la revue "Bulge" met le paquet
Nicolas Maury, président du jury de la Queer Palm 2021
Reboot de "Queer as folk", c'est parti
Quantcast