Le mémorial de la Shoah se penche sur la déportation des homosexuel.le.s

Le mémorial de la Shoah se penche sur la déportation des homosexuel.le.s

Be first to like this.

Cela aurait dû être l’une des expositions marquantes de ce printemps. En raison de la crise sanitaire, l’expo « Homosexuels et lesbiennes dans l’Europe nazie » au Mémorial de la Shoah devient un cycle de conférences.

La première partie du cycle de rencontres, uniquement en ligne, propose d’explorer les années de l’entre-deux-guerres jusqu’à l’arrivée au pouvoir des nazis. Une deuxième époque, se déroulant en septembre et octobre 2021, se concentrera sur les années de guerre et sur les politiques mémorielles à compter de 1945.

Toutes les infos sont à retrouver sur le site du Mémorial de la Shoah.

Il n’existe pas de chiffre officiel sur la déportation des homosexuels. Richard Plant, auteur de l’important livre The Pink Triangle: The Nazi War Against Homosexuals estime qu’entre 50 000 et 60 000 personnes ont été déportées pour motif d’homosexualité. Le dernier triangle rose connu, Rudolf Brazda, est mort en 2011 à l’âge de 98 ans.

Photo: Bent (1997)

Related Stories

RuPaul's Drag Race saison 13: Le cast et la date de diffusion dévoilés
Nicolas Maury, président du jury de la Queer Palm 2021
Entre pop atmosphérique et beats électro, Jónsi est de retour avec "Shiver"
"Quelqu'un doit mourir": l'homosexualité au temps du franquisme
Quantcast