Loi asile immigration: des associations LGBT se mobilisent contre un texte « qui va renvoyer des gens à la mort »

Loi asile immigration: des associations LGBT se mobilisent contre un texte « qui va renvoyer des gens à la mort »

Be first to like this.

Plusieurs associations de défense des droits des personnes LGBT et de lutte contre le sida se mobilisent contre la Loi asile immigration, portée par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb et examinée cette semaine à l’Assemblée Nationale.

Elles critiquent plusieurs dispositions. Tout d’abord, l’article 20. « Il interdira aux personnes séropositives de déposer une demande de titre de séjour pour soins en raison de leur VIH dès lors qu’elles auront préalablement demandé à bénéficier du droit d’asile et qu’elles en auront été déboutées. », estime Aides dans un communiqué. « Or, ajoute l’association, près de 39% des détenteurs d’un titre de séjour pour soins ont vu auparavant leur demande d’asile rejetée (rapport de la mission IGA-IGAS sur « l’admission au séjour des étrangers malades » de 2013). Cette loi les laisserait ainsi sans recours possible et expulsables vers des pays où elles seraient en danger de mort, faute de traitements et d’un suivi efficaces disponibles. »

Autres éléments critiqués: l’allongement de la durée de rétention, actuellement de 45 jours, qui pourrait aller jusqu’à 145 jours, et la réduction des délais de demande d’asile et de recours. Pour Aides, cela va « restreindre les possibilités pour les personnes de faire valoir leur état de santé, leur orientation sexuelle ou identité de genre comme motifs de séjour, et donc particulièrement impacter les demandeurs-ses d’asile LGBT. »

Une manif et un rassemblement

Dimanche, une première manifestation a eu lieu sur la loi Asile en général, en présence de plusieurs associations ou fédérations LGBT comme l’Ardhis, l’Inter-LGBT, Act Up-Paris, etc.

Related Stories

Sexisme, homophobie: l'Association des journalistes LGBTI étrille "Les Grosses Têtes"
Crame: "En étant privé du clubbing, je me suis rendu compte à quel point c'était important"
L'Union européenne dévoile un plan contre les discriminations et la haine anti-LGBT+
Ursula von der Leyen prend position sur les questions LGBT
Quantcast