« Los Fuertes », romance gay dans un village de pêcheurs

« Los Fuertes », romance gay dans un village de pêcheurs

Be first to like this.

Prenez une pincée de Seule la terre, ajoutez y un peu de Weekend, transposez le tout en Uruguay et vous obtiendrez Los Fuertes.

Le long-métrage d’Omar Zuniga sort ce mercredi 4 mai en salles. Les cinéphiles les plus aguerris noteront qu’il s’agit de la version longue d’un court-métrage intitulé San Cristòbal, lauréat du Teddy Award du meilleur court-métrage en 2015. Les protagonistes sont les mêmes : les comédiens Samuel Gonzales et Antonio Altamirano ont repris leurs rôles de de Lucas et Antonio.

Los Fuertes raconte l’histoire de Lucas, qui rend visite à sa soeur, dans le village de Niebla, au Chili. Il y fait la rencontre d’un pêcheur, Antonio. Une belle histoire commence, mais leur temps est compté.

Images sublimes

On retiendra tout d’abord la magnifique photographie du film. Los Fuertes est un film beau, au sens premier du terme. On pense notamment à l’image sublime du bateau de pêche qui part à l’aube, dans le brouillard.

Il y a ensuite la subtilité du scénario. Comme dans Weekend (réalisé par Andrew Haigh, à qui on doit également la série Looking), il ne se passe rien de spectaculaire, c’est juste une histoire d’amour, dans toute sa subtilité et sa complexité. On y croit, grâce à une alchimie palpable entre les acteurs. Une romance douce-amère, qui navigue loin des clichés des films gays. Tout ce qu’on aime.

Voir la bande-annonce de Los Fuertes

Los Fuertes, réalisé par Omar Zúñiga, en salles à partir du 4 mai

Related Stories


5 bonnes raisons de se mettre à la PrEP chez un médecin généraliste
Top 10 : Les meilleures chansons de Rufus Wainwright
Disparition soudaine de David Stuart, référence mondiale sur le chemsex
Présidentielle: Nous étions au débat organisé par l'Inter-LGBT
Quantcast