La mairie du IVème arrondissement rend hommage à Mark Ashton, le héros du film « Pride »

Le Conseil du IVème arrondissement de Paris a voté hier un voeu en hommage à Mark Ashton, que beaucoup ont connu grâce au film Pride, de Matthew Warchus. C’est l’élue PCF Evelyne Zarka, première adjointe à la mairie du IVème qui est à l’origine du voeu. Le texte voté demande « qu’un hommage par plaque, nom de rue, de lieu public ou autres puisse être rendu à Mark Ashton ».

« Mark Ashton a formé, avec son ami Mike Jackson, le groupe de soutien Lesbians and Gays Support the Miners (LGSM), après que les deux hommes eurent recueilli des dons pour les mineurs en grève lors de la marche Lesbian and Gay Pride de 1984 à Londres », a rappelé l’élue dans son discours, avant de poursuivre: « Le lien entre les mineurs en grève et les droits homosexuels ? L’oppression subie par la politique de Margaret Thatcher. Le groupe LGSM se rencontrait et collectait des fonds dans de nombreux endroits mais surtout dans la librairie Gay’s The Word. Là encore, un bel écho avec le 4ème arrondissement [où se trouve la librairie LGBT Les Mots à la Bouche]. (…) Grâce à Mark Ashton et ses camarades, les droits des homosexuels ont fait leur entrée dans les statuts des syndicats de mineurs. Et ces syndicats ont également défilé lors de la Gay Pride londonienne, en reconnaissance du soutien apporté par les LGSM. »

Pour Evelyne Zarka, cette reconnaissance s’inscrit également dans le cadre de la politique « Vers Paris sans sida », du nom de l’association chargée de coordonner les efforts de lutte contre le VIH de la capitale. Mark Ashton est en effet mort du sida à 27 ans en 1987.

« Permettre à la jeunesse de s’identifier à des figures emblématiques de la communauté homosexuelle qui ont en plus été victimes du SIDA peut avoir un impact positif en accord avec la préconisation de Vers Paris Sans Sida. », affirme-t-elle. 

Notons que le député ouvertement gay Pacôme Rupin (LREM) s’est abstenu lors du vote.

Sorti en 2014, le film Pride racontait l’histoire de la création de Lesbians & Gay Support the Miners. Il avait obtenu la Queer Palm au Festival de Cannes.

Photo via la page facebook hommage à Mark Ashton