Quantcast
Matthieu Delormeau ne veut plus voir les « caricatures » de gays à la télé Loisirs

Matthieu Delormeau ne veut plus voir les « caricatures » de gays à la télé

Written by Xavier Héraud on September 10, 2018
Be first to like this.

On en rirait si ce n’était pas à pleurer. Matthieu Delormeau, chroniqueur de Touche pas à mon poste, sur C8, a affirmé dans l’émission qu’il ne voulait plus voir de caricatures de gays à la télévision.

Il apportait ainsi son soutien à Karine Le Marchand, présentatrice de L’amour est dans le pré sur M6, accusée d’homophobie après ses propos sur le candidat gay de l’émission. Dans une interview au Parisien, cette dernière avait évoqué le choix du candidat en ces termes:

« C’est un homme extraordinaire, très loin des clichés dont on peut affubler les homos quand on ne les connaît pas, c’est-à-dire très efféminés, qui font du bruit et beaucoup de moulinets avec leurs bras. Même si je n’ai rien contre ces homos-là, ce n’est pas ce que je voulais. Pour la première fois, un programme familial en prime time va montrer, avec subtilité, juste un homme qui aime un autre homme. Et j’en suis très fière. »

Lors de la parution de l’entretien, ces propos ont suscité une polémique, les internautes y voyant un dénigrement des gays efféminés.

Une analyse que ne partage pas Matthieu Delormeau, qui défend sa consoeur: « Les seuls gays qu’on met pour que ça fasse de l’audience, que ce soit les Queers, Secret Story, Benoît que j’adore, on met tout le temps des folles parce que ça fait de l’audience et c’est rigolo… Jarry, j’adore. C’est très drôle, mais les gays c’est pas ça. Et au contraire, le fait qu’elle dise oui je veux mettre des gays, qui ne cassent pas le poignet et ne font pas les folles en permanence, je trouve ça très intelligent, qu’elle montre les vrais gays, ce sont ça aussi, ce sont des gens normaux. (…) Et que la télévision arrête de mettre des caricatures à l’antenne. »

La séquence a été mise en avant sur le compte Twitter de C8, qui a fini par le retirer face à une nouvelle bronca des internautes et notamment un tweet de Yohann Roszéwitch de la Dilcrah, qui agitait le spectre d’une nouvelle saisine du CSA — qui a infligé par le passé une amende de 3 millions d’euros à la chaîne C8, après une séquence de canular téléphonique homophobe dans Touche pas à mon poste.

« La salope »

Pour donner un peu de contexte aux propos de Matthieu Delormeau, il y a quelques jours dans la même émission:

Cyril Hanouna évoque les vacances de son chroniqueur, durant lesquelles il aurait eu « 28 conquêtes ». Celui-ci enchaîne sur le ton de l’humour: « J’ai été à Mykonos, à Barcelone, j’ai bien rigolé, on a fait les plages gays de Barcelone. (…) Les copains m’avaient donné un petit surnom cet été, qui était très chou… Ils m’ont appelé « la salope ». [Hilarité générale sur le plateau]

Les mauvais esprits pourraient trouver qu’en demandant que la télévision ne mette plus de « caricature » à l’écran, Matthieu Delormeau se tire une balle dans le pied, mais ce n’est pas le débat. Matthieu Delormeau peut être aussi « folle » qu’il le souhaite, personne n’a a le lui reprocher, car personne et surtout pas un homme gay qui n’a évoqué son homosexualité publiquement que lorsqu’on lui a refusé un abonnement dans une salle de gym, n’a à décider qui est « normal » ou pas et qui est digne de passer à la télévision.

Le problème n’est pas d’avoir des homosexuels « caricaturaux » à l’écran, le problème est que les médias caricaturent des gays pour mieux les ridiculiser. Soit exactement ce que fait régulièrement l’émission Touche pas à mon poste, avec la complicité active d’un certain Matthieu Delormeau. Au delà du tristement célèbre canular homophobe, l’Association des journalistes LGBT (AJL) avait ainsi dénoncé l' »homophobie ordinaire » de l’émission et un animateur « obsédé par l’homosexualité ».

Read more stories by just signing up

or Download the App to read the latest stories

Already a member? Log in
Français
  • English
  • Español
  • Português
  • ไทย
  • 繁體中文