Pride à Bombay: En Inde, les personnes LGBT peuvent enfin défiler sans crainte

Pride à Bombay: En Inde, les personnes LGBT peuvent enfin défiler sans crainte

Be first to like this.

This post is also available in: English Español

La Pride de Bombay a lieu tous les ans dans la capitale du Maharashtra, mais la Pride 2019 a été l’édition de tous les records. La dernière en date s’est tenue le 2 février dernier et environ 15 000 personnes y ont participé. C’est peu au regard de Pride dans les pays occidentaux, mais pour l’Inde, c’est significatif.

Cette fête était la première depuis que l’Inde a officiellement dépénalisé les relations sexuelles entre personnes de même sexe, en septembre 2018. La Cour Suprême du pays a supprimé la section 377 du code pénal indien, héritée d’une loi britannique. La cour a jugé que la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle était une violation des droits humains.

📸 @chevon_clesebio_rodrigues & @vidu_chandan

Dans un article de Gay Star News, Ankit Bhuptani, co-organisateur de la Mumbai [le nom anglophone de Bombay] Pride affirme que l’événement était « fabuleux ». Il a réitéré l’importance de la dépénalisation de l’homosexualité en Inde.

« Depuis ma naissance, j’étais considéré comme un criminel », explique-t-il. »Pour la première fois, je peux dire que je ne suis plus un criminel dans mon propre pays. »

Ces dernières années, les personnes LGBT qui assistaient à la Mumbai Pride cachaient leur identité par peur d’être arrêtés. Ankit Bhuptani remarque qu’il n’a vu personne porter de masque cette année. « Ce n’étaient pas seulement les militant.e.s. Tout le monde pouvait s’affirmer haut et fort comme LGBTI à la marche sans être inquiété. », dit-il.

Related Stories

Historique: L'Inde dépénalise l'homosexualité
Inde: La Cour Suprême va revoir sa décision sur la criminalisation de l'homosexualité
La Cour suprême de l'Inde pourrait bientôt décriminaliser l'homosexualité une bonne fois pour toutes
Le Prince indien ouvertement gay Manvendra Singh Gohil demande la dépénalisation de l'homosexualité dans son pays
Quantcast