Paris inaugure une « place des combattantes et combattants du sida »

Paris inaugure une « place des combattantes et combattants du sida »

Be first to like this.

Anne Hidalgo, maire de Paris, a inauguré hier 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le VIH/sida, la Place des combattantes et combattants du sida, en présence notamment de Line Renaud, grande figure de la lutte contre le virus en France.  La place se situe à la sortie du métro Saint Paul, en bordure du quartier du Marais.

L’expression est inspirée d’un livre du journaliste et militant Christophe Martet, qui s’intitulait Les combattants du sida.

Avec cette nouvelle place, la mairie de Paris continue à inscrire l’histoire du VIH sur ses plaques. En plus de L’artère, une grande fresque posée au sol par Fabrice Hyber dans le parc de la Villette en 2006, il existe déjà une Promenade Cleews Vellay et un jardin Mark Ashton, ce militant anglais mort du sida en 1987, fondateur des Lesbians et gays support the miners (voir le film Pride).

Dans un discours émouvant, Hughes Charbonneau, de Sidaction a affirmé: «  C’était l’épidémie des pédés, des tox, des putes, des trans, des étrangers, des hémophiles, pas des gentils malades. Nos vies était jugées, nos amours à peine tolérés mais nous sommes devenus un mouvement. Aux élu.e.s de Paris, je veux dire que nous continuerons d’exiger l’abolition des lois prohibitionnistes, que nous continuerons de combattre sans merci leurs partisans. Aucun pouvoir ne nous intimide. Personne ne nous fait taire. Placer le respect de nos choix et de nos vies au cœur de vos politiques publiques est le seul geste qui puisse faire de vous des combattantes et combattants du sida. Autrement, vous ne serez que des passants devant cette plaque » (Merci à Fred Lebreton pour la transcription)

La maire de Paris a de son côté rappelé que 10 000 parisiens étaient morts du sida depuis le début de l’épidémie, et que la majorité d’entre eux étaient des homosexuels. Elle a redit son engagement de « zéro contamination en 2030 ».

Avant le déploiement de la plaque, l’association Les amis du Patchwork des noms a déployé un petit patchwork rendant hommage à plusieurs morts du sida.

Voici quelques photos de l’inauguration.

Hugues Charbonneau, de Sidaction

Anne Hidalgo, maire de Paris

Line Renaud

Photos: Xavier Héraud

Related Stories

La Fédération des Gay Games a dévoilé la ville hôte pour 2026
Livre: "C'est ça notre liberté: 50 ans de lutte LGBTQ+ de Paris à New York"
Drag Race France: le jury enfin dévoilé!
Rétrospective: les faits marquants de l'actu LGBT en 2021
Quantcast