La campagne « Plus jamais seul » s’adresse aux jeunes LGBT arabes

This post is also available in: English

L’homosexualité reste illégale dans la plupart des pays d’Afrique du Nord et du Moyen Orient. En Iran, au Soudan, en Arabie Saoudite et au Yemen, par exemple, elle est punie de la peine de mort. L’association Human Rights Watch (HRW) vient de lancer la campagne « Plus jamais seul » dans laquelle des lesbiennes, des gays, des bi.e.s et des personnes trans s’expriment en donnant des encouragements à celles et ceux qui vivent dans ces régions. C’est en quelque sorte l’équivalent du projet « It gets better », mais entièrement en arabe.

Parmi les protagonistes de la campagne, on retrouve l’écrivain Abdellah Taia, Hamed Sinno (photo), le chanteur du groupe libanais Mashrou’ Leila ou Omar Sharif Jr, le petit fils de l’acteur Omar Sharif, qui avait écrit une tribune pour Hornet sur les droits LGBT en Egypte il y a quelques mois.

Dans l’une des vidéos, un gay algérien du nom de « Rayan » explique qu’il a été envoyé voir un Raqi (un guérisseur religieux) qui l’a frappé fort et de manière répétée toute la nuit pour tenter soit-disant de faire sortir la femme en lui.

Voici la vidéo de Plus jamais seul (en arabe sous-titré anglais):

Outre les témoignages de harcèlement et d’isolement auxquels ils sont confrontés, les protagonistes transmettent aussi un message d’encouragement. « Je n’ai pas réalisé qu’il y avait quelque chose qui clochait chez moi. J’ai compris que c’étaient les gens autour de moi qui avaient tort », explique ainsi Hamed Sinno, dont le dernier concert avec Mashrou’ Leila en Egypte y a causé une vague d’arrestations d’homosexuels (certains avaient brandi des Rainbow flags dans la salle de concert).

Omar, un homme gay irakien, dit: « Vous n’êtes pas seuls. Vous rencontrerez beaucoup de gens — hétérosexuels, homosexuels, bisexuels — qui se tiendront à vos côtés.

Abdellah Taïa (auteur notamment de L’Armée du salut) se veut rassurant: « Vous êtes gay ; ce n’est pas une maladie. Vous n’êtes pas contre la religion ou l’Islam. Vous n’êtes pas contre la culture, l’Etat ou votre famille.

no longer alone 03

De nombreux militants locaux ont expliqué à HRW qu’ils étaient « frustrés par la couverture média à sens unique de la région qui décrit toujours la région comme un enfer pour les personnes LGBT », ajoutant: « qu’une telle couverture médiatique ne reconnaît pas l’action des militants de la région et les rend totalement invisibles. »

HRW a publié par ailleurs un rapport intitulé L’audace dans l’adversité, qui détaille les différents types d’activisme en Afrique du Nord et au Moyen Orient, comme des approches créatives pour construire un lien communautaire, pour s’attirer le soutien du public, favoriser l’accès à la prévention et au traitement du VIH, faire évoluer les politiques discriminantes aux niveaux local, national et international.