Marche des fiertés Paris 2017. PMA.
Marche des fiertés Paris 2017. PMA.

PMA: Vers un report en 2020?

Selon les informations du Figaro, le vote de la loi bioéthique — qui permettrait notamment d’ouvrir la PMA aux couples de femmes — pourrait être repoussé à 2020. Comme source, Le Figaro cite deux parlementaires LREM, Jean-François Eliaou et Jean-Louis Touraine, rapporteur de la mission d’information sur la révision de la loi bioéthique, qui estiment que le climat (en pleine crise des gilets jaunes) n’est pas propice au débat. Ils sont appuyés par la vice-présidente (LR) de l’Assemblée Nationale, Annie Genevard. Le média conservateur explique également ce possible report, par un autre report, celui d’un colloque consacré à la loi bio-éthique, qui devait avoir lieu le 18 février dernier.

Joël Deumier, sur Twitter, se dit « écoeuré d’apprendre par voie de presse le report de la PMA en 2020 »

 

 

https://twitter.com/joeldeumier/status/1102330209632702469

Flora Bolter, ancienne présidente du Centre LGBT et actuellement codirectrice de l’Observatoire LGBT+ à la Fondation Jean Jaurès, rappelle les nombreux reports de la PMA depuis 2013 et affirme « Nos vies ne sont pas des jouets ».

L’Association des familles homoparentales attend de son côté un « démenti formel du gouvernement ».

Du côté des député.e.s pro-PMA, on s’étrangle. La députée LREM Laurence Vanceunebrock-Mialon, mère de deux enfants par PMA, se dit « révoltée » d’apprendre ce changement de calendrier sur les réseaux sociaux. Et à ceux qui trouvent judicieux d’attendre un « contexte plus apaisé », elle rétorque: « Allez dire ça aux femmes dont l’utérus attend depuis 2013. Allez dire ça aux familles décousues qui souffrent d’une filiation a 2 vitesses. Allez dire ça aux femmes épuisées de ts ces trajets procréatifs. Allez partout leur dire, parce que c’est notre projet ! »

Démenti de Marlène Schiappa

La secrétaire d’Etat à l’égalité femmes hommes conteste l’information du Figaro. Dans une réponse au tweet de Joël Deumier, Marlène Schiappa souligne « qu’il n’y a dans cet article aucune source gouvernementale ». « Aucun élément ne me permet de penser que l’engagement pris par le président auprès de vous ne sera pas tenu cette année. »

 

Mais Marlène Schiappa n’est pas en charge du dossier. Celle qui est censée porter le sujet, la ministre de la Santé, serait sur le départ, selon plusieurs médias. Agnès Buzyn pourrait en effet devenir tête de liste LREM pour les élections européennes qui se tiendront en mai 2019. De quoi compliquer encore un peu plus les choses.

Nicolas Rividi, ancien porte-parole de l’Inter-LGBT, pense qu’un report à 2020 équivaudrait à un abandon pur et simple: « En 2020 il y a les municipales, gros enjeu pour LREM, et après on rentre dans la campagne présidentielle, donc il n’y aura pas de PMA avant 2022. »

Si cet énième report — le sujet est sur la table depuis fin 2012 — est confirmé, il n’est donc sans doute pas le dernier.
Photo: Xavier Héraud

Comments are closed.