En Pologne, les commerçants peuvent refuser les clients homosexuels (et pas qu’eux)

En Pologne, les commerçants peuvent refuser les clients homosexuels (et pas qu’eux)

Be first to like this.

L’extrême-droite catholique au pouvoir en Pologne continue à faire des dégâts. Un arrêt en date du 26 juin de la Cour constitutionnelle, contrôlée par le parti ultraconservateur Droit et justice (PiS), a entériné le droit pour un commerçant de refuser de servir une personne pour des motifs de « conscience ». A l’origine de cette affaire: le refus d’un imprimeur de servir une association LGBT qui voulait faire faire des roll-up. L’imprimeur avait dans un premier temps été condamné. Une décision qui avait ému le ministre de la Justice. La Cour va donc dans le sens de ce dernier en établissant qu’il est interdit de sanctionner un commerçant pour refus de vente.

Selon le journal polonais Polityka, cité par Courrier International: « la Cour constitutionnelle laisse ainsi pratiquement sans protection les personnes handicapées interdites d’entrée aux restaurants, ou bien les mamans refoulées des magasins lorsqu’elles donnent le sein. […] La droite catholique a obtenu une clause de conscience dans le secteur des services.

« Les années brunes n’ont pas commencé autrement », commente le président de Aides, Aurélien Beaucamp, sur Twitter.

 

Related Stories

Inde: La Cour Suprême va revoir sa décision sur la criminalisation de l'homosexualité
Dans une décision historique, la Cour de justice de l'Union européenne demande à tous les États-membres d'accorder le statut de résident aux conjoints homosexuels mariés
Jean-Marie Le Pen condamné pour ses propos homophobes
"L'homosexualité est une abomination": Christine Boutin blanchie par la Cour de Cassation
Quantcast