« Uniquement pour les blancs » : voici sept avatars du racisme sexuel chez les hommes gays

This post is also available in: English

Au cours d’un dîner (le genre d’occasions où je trouve souvent les sujets de mes futurs articles), on m’a demandé quelle était la différence entre le racisme sexuel et une préférence sexuelle. Les deux sont intimement mêlés et il peut s’avérer difficile de les distinguer.

En règle générale, ce que nous aimons au lit est déterminé par les normes sociales, par nos peurs et par notre moi profond. Notre société a peur du sexe et est prompte à juger et à condamner la vie sexuelle d’autrui. C’est pourquoi peu d’entre nous sont assez libres pour explorer l’ensemble des potentialités que leur offre leur sexualité. La plupart sont limités par l’image sociale qu’ils veulent renvoyer et n’ont pas réellement déconstruit les barrières sexuelles que notre société raciste a érigé en chacun de nous.

La différence profonde entre le racisme et une simple préférence est que le racisme sexuel renforce l’oppression et la domination blanches, alors qu’une préférence sexuelle relève du désir érotique (même si elle est également influencée par la société qui nous entoure). Les deux sont intimement liés.

Ce qu’il faut garder en tête, c’est qu’afficher son racisme sexuel est un acte violent et grossier qui peut provoquer des dégâts chez les autres.

Comment s’assurer alors que vous ne contribuez pas à renforcer le racisme ? Pour commencer, bannissez de votre vocabulaire les mots humiliants ou excluants. Restez ouvert et souple sur vos préférences sexuelles et envisagez l’idée que vous puissiez être compatible avec des personnes en-dehors de vos critères prédéfinis habituels.

Voici sept avatars du racisme sexuel chez les hommes gays :

1. Indiquer sur votre profil sur les applis de rencontre gays que vous ne souhaitez pas être contacté par des mecs noirs, asiatiques, etc.

C’est ce que font les types qui affichent « uniquement pour les Blancs, désolé, c’est juste ma préférence » sur leur profil.

C’est parfaitement idiot, non seulement parce que c’est blessant pour les personnes racisées, mais aussi parce que personne n’aime tous les mecs blancs. Il est donc ridicule de faire comme si c’était épuisant de répondre aux mecs qui ne vous attirent pas. En réalité, ce que nous disent ce genre de profils, c’est simplement « je ne peux même pas imaginer désirer une personne non-blanche, je suis raciste et je n’en ai rien à foutre d’être blessant ou offensant ».

2. Prétendre qu’il est parfaitement légitime de n’être attiré que par une seule race, la vôtre, celle des Blancs

Le monde tourne déjà autour des Blancs et de la blanchité. Pas besoin d’en remettre une couche sur les applications de rencontre.

3. Coucher avec des hommes de différentes races mais n’être disposé à avoir de relation sérieuse qu’avec des hommes blancs

C’est de la fétichisation, et c’est aussi une forme de racisme sexuel. Être prêt à coucher avec un mec mais pas à sortir avec lui, simplement parce qu’il est racisé, c’est du racisme.

Si vous êtes dans cet état d’esprit, faîtes le travail psychologique nécessaire pour comprendre pourquoi votre estime de vous-même ne peut pas supporter l’idée que vous soyez en couple avec un homme racisé.

sexual racism 2

4. Dire que vous sortez ou couchez avec des mecs racisés parce qu’ils sont bien montés

Non seulement ce n’est pas vrai, mais cela rabaisse tous ceux qui ne correspondent pas à ce stéréotype, tout en réduisant les hommes racisés à un simple fantasme, dont le pénis serait le seul atout.

5. Croire que vous ne pouvez pas faire preuve de racisme sexuel parce que vous avez couché (ou êtes sorti) avec un homme racisé

Nous vivons dans une société raciste, et nous contribuons tous à ce racisme par nos actions, petites ou grandes. Sortir ou coucher avec un homme racisé ne vous exonère pas de cela. Le travail de déconstruction n’est jamais achevé.

6. Croire que vous ne pouvez pas faire preuve de racisme sexuel parce que vous avez des amis racisés

Voir le point précédent. Votre vie sociale n’excuse pas votre vie amoureuse ou sexuelle et elle ne signifie pas non plus que vous n’avez plus aucun travail à accomplir pour vous défaire de tout racisme sexuel.

7. Aborder des mecs racisés sur une appli de rencontre en utilisant des stéréotypes raciaux ou en vous appropriant leur vocabulaire

Utiliser un vocabulaire et des mots stéréotypés pour aborder une personne racisée n’est ni flatteur, ni attirant. C’est naïf et offensant. Abordez simplement tous les mecs de la même manière.

 

Racontez-nous vos expériences du racisme sexuel !

 

Le Dr. Chris Donaghue est maître de conférences, thérapeute et animateur du podcast LoveLine. Il apparaît régulièrement dans les talk-shows The Amber Rose Show et The Doctors. Il a également animé les émissions Sex Box sur We tv et Bad Sex sur Logo. Il est l’auteur du livre Sex Outside the Lines: Authentic Sexuality in a Sexually Dysfunctional Culture et de plusieurs articles dans des journaux et magazines prestigieux tels que The New York TimesNewsweekCosmoNational Geographic… Retrouvez-le sur Twitter et Instagram.

(Visited 2 143 times, 2 visits today)