Le nouveau Robyn vient de sortir et il est aussi doux que du miel

« Come get your honey » — « Viens chercher ton miel « — susurre Robyn sur la chanson Honey, qui donne son nom au nouvel album de la chanteuse suédoise. Son précédent opus, Body Talk, date d’il y a déjà 8 ans. On y trouvait notamment le hit absolu Dancing on my own, ainsi que Hang with me ou Indestructible.

Il y a bien les 5 titres avec Royksopp, dont le fabuleux Do it again, en 2014. Mais il nous manquait un vrai album. C’est désormais chose faite.

On avait déjà entendu le premier single de l’album Missing U, qui parle d’absence et de résilience. Le morceau a été entre autres inspiré par la perte de l’un de ses meilleurs amis, mort d’un cancer.

 

Et on avait pu découvrir il y a un mois, le deuxième extrait, Honey, un titre écrit entre Paris, la Suède et Los Angeles.

« Honey décrit sans doute plus un état d’esprit que la substance en tant que telle. Pour pouvoir à nouveau prendre du plaisir à faire de la musique, il fallait que je m’y prenne avec sensibilité. Il y a une sensualité qui en est sortie, et c’est ce à quoi je voulais parvenir », explique-t-elle au site du magazine Pitchfork.

 

Honey contient 9 titres, à écouter autant sur le dancefloor que chez soi sous la couette. Outre les deux titres cités dessus, on peut retenir Because it’s in the music, ou le catchy Ever again, qui clôt ce nouvel album en beauté.