Le président philippin aimait les hommes mais « il s’est soigné »

Le président philippin aimait les hommes mais « il s’est soigné »

Be first to like this.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2016, le président philippin Rodrigo Duterte multiplie les sorties ordurières et insultantes pour à peu près tout le monde (il a traité publiquement Barack Obama, alors président des Etats-Unis, de « fils de pute »). Il n’hésite jamais par ailleurs à traiter ses opposants d’homosexuels (et c’est négatif dans sa bouche).

Lors d’un déplacement à Tokyo la semaine dernière, il a évoqué un de ses opposants, le sénateur Antonio Trillanes, qui est gay selon lui, et a fait cette déclaration étonnante: « Trillanes et moi sommes pareils. Mais je me suis soigné », a -t-il déclaré devant la  communauté philippine locale. Il a précisé son propos en affirmant qu’il était « redevenu un homme » après avoir rencontré son épouse, dont il est séparé. « Donc les belles femmes m’ont soigné », a-t-il conclu.

Le site 7sur7.be précise que le président philippin a pris des positions contradictoires par le passé: « Pendant la campagne présidentielle de 2016, il s’était dit favorable à la légalisation du mariage entre personnes du même sexe avant de faire machine arrière. Il lui est même arrivé d’utiliser l’adjectif homosexuel comme insulte. Il l’avait employé au sujet de l’ambassadeur des Etats-Unis Philip Goldberg.  »

De deux choses l’une, soit Duterte se ment à lui-même en prétendant avoir été soigné grâce « aux belles femmes », soit il ment sciemment à l’attention de son auditoire — qu’il soit vraiment gay au fond, ou non d’ailleurs. Dans les deux cas, suggérer que l’homosexualité peut se soigner est criminel.

 

Related Stories

40 000 mariages entre personnes de même sexe depuis 2013
Jean-Marie Le Pen jugé aujourd'hui pour plusieurs propos homophobes
Les couples homos brésiliens précipitent leur mariage avant l'intronisation de Bolsonaro
Bill Gates: « Donald Trump m’a demandé s’il y avait une différence entre le VIH et le HPV’
Quantcast