Quantcast
RuPaul’s Drag Race: les moments marquants de la saison 11 Les Choix de la Rédaction

RuPaul’s Drag Race: les moments marquants de la saison 11

Written by Xavier Héraud on May 21, 2019
Be first to like this.

Il ne reste que deux épisodes pour clore cette onzième saison de RuPaul’s Drag Race, l’épisode dit de « réunion » et la finale, diffusés les 23 et 30 mai sur VH1 aux Etats-Unis (une semaine après sur Netflix en France).

La couronne se jouera entre Brooke Lynn Hytes, Yvie Oddly, Silky Nutmeg Ganache et Akeria C. Davenport.

A en lire les différents recap et les réseaux sociaux, cette saison semble loin de faire l’unanimité. On retiendra malgré tout un certain nombre de moments. En voici quelques uns.

Le retour de Miss Vanjie

Quand RuPaul fait revenir une queen d’une saison précédente, ce n’est en général pas pour rien. Comme Shangela et Eureka O’Hara avant elles, Vanessa Vanjie Mateo peut s’enorgueillir d’avoir fait un beau parcours au sein de sa deuxième saison.

Ejectée dès le premier épisode de la saison 10, la drag-daughter d’Alexis Mateo (saison 3) est devenue l’an dernier la drag-queen la plus virale de toute l’histoire de l’émission en raison de sa sortie, où elle murmurait trois fois « Miss Vanjie ».

Grâce à sa personnalité attachante et son humour (parfois malgré elle — elle a répondu « Qui ça? » quand on lui a dit qu’elle n’était pas la Meryl Streep du Drag), elle a insufflé un beau vent de fraîcheur à toute la saison.

Elle n’aura pas gagné le titre, mais elle est la vraie star de cette saison 11.

Le lipsync Yvie Oddly / Brooke Lyne Hytes

Les deux favorites de la saison ont chuté en même temps, lors de l’épisode du Snatch Game. Leurs Whoopi Goldberg et Céline Dion respectives n’ont pas fait rire RuPaul et son panel de juges. Elles ont dû défendre leur présence dans l’émission sur le titre Sorry not Sorry, de Demi Lovato. Incontestablement le meilleur lipsync de la saison, qui leur vaut d’être sauvées toutes les deux, et qui figurera désormais sans doute dans les compils des meilleurs lipsyncs de l’émission.

Les violentes disputes entre Yvie Oddly et Silky Nutmeg Ganache

Il n’y a pas de bonne saison de Drag Race sans affrontement récurrent entre deux queens. Il y a eu Tatianna vs Tyra Sanchez, Sharon Needles vs Phi Phi O’Hara, Alyssa Edwards vs Coco Montrese, The Vixen vs Eureka O’Hara. La rivalité de la saison 11 oppose Yvie Oddly à Silky Nutmeg Ganache, et elle est particulièrement violente. D’un côté, une queen qui dit souvent « des choses justes mais pas au bon moment », de l’autre une queen bravache, qui oublie parfois de mettre sa rancune au placard. Mais contrairement à ce qui a pu se passer lors de saisons précédentes, les deux drags finissent par se réconcilier, lorsqu’au bout de quelques semaines, Silky accepte enfin les excuses de Yvie. Un moment touchant, qui fait aussi pardonner à la production d’avoir poussé le bouchon un peu loin en laissant les choses dégénérer à ce point entre les deux participantes.

Le lip sync décevant Nina West vs Silky Nutmeg Ganache

C’est un moment marquant mais pour de mauvaises raisons. Les deux queens se retrouvent à faire un lipsync suite au challenge de make-over. Silky qui s’était vantée à de multiples reprises d’être « motherfucking ready » pour le lipsync se retrouve à errer sur scène, pas vraiment en rythme, à trébucher, face à l’adorable Nina, qui n’est pas la danseuse du siècle, mais qui connaît les paroles et qui fait de son mieux.

RuPaul accueille la performance d’un « Meh » (l’équivalent de « bof »), mémorable, qui fait craindre une seconde une double élimination. Mais Silky est finalement sauvée à la stupeur générale.

« Opulence! You own everything! »

C’est le moment viral du début de la saison. Lors d’un défi de groupe, Mercedes Iman Diamond doit prononcer la phrase « Opulence, you own everything » tout en faisant des mouvements de voguing aux côtés de Kahanna Montrese. La difficulté de Mercedes à prononcer ces quelques mots, le ton pas vraiment actor studio et la totale déconnexion entre les deux queens en font un grand moment d’absurde, qui fait immédiatement le tour du web.

Akeria C. Davenport dans le challenge d’improvisation

Passée relativement inaperçue jusqu’ici Akeria C. Davenport explose dans le challenge d’improvisation en campant le rôle d’une vieille twerkeuse qui ne veut pas raccrocher. L’une des meilleures performances de la saison.

Et vous, qu’avez vous retenu de cette saison?

 

 

Read more stories by just signing up

or Download the App to read the latest stories

Already a member? Log in
Français
  • English
  • Español
  • Português
  • ไทย
  • 繁體中文

The home of the gay community

Hornet empowers millions of confident, discerning and passionate gay men to create more meaningful connections and to lead to more informed and authentic lives.

Don't have the Hornet app?