RuPaul’s Drag Race saison 14: Et la gagnante est…

RuPaul’s Drag Race saison 14: Et la gagnante est…

Be first to like this.

L’Amérique a une nouvelle drag-queen superstar. C’est en effet le titre officiel décerné à la gagnante de RuPaul’s Drag Race. Après une finale en ligne et une finale sans public, la finale de cette saison 14 a pu de nouveau se dérouler dans des conditions normales. Contrairement à d’habitude cependant, le show ne se déroulait pas à Los Angeles mais à Las Vegas, où se joue actuellement le spectacle RuPaul’s Drag Race Live.

Pour la première fois, il n’y avait pas cette année trois ou quatre finalistes, mais cinq!

Restaient en lice Willow Pill, Angeria Paris VanMichaels, Daya Betty, Lady Camden et Bosco.

Chacune des queens devaient interpréter un numéro solo. RuPaul a ensuite choisi deux finalistes qui se sont affrontées pour un lipsync final sur une reprise de Gimme! Gimme! Gimme!, par Cher.

Et la gagnante est…

ATTENTION SPOILERS

 

Willow Pill !

Comme sa drag-mother Yvie Oddly, gagnante de la saison 11, Willow Pill n’a remporté qu’un seul challenge au cours de la saison (Bosco et Lady Camden en ont remporté 3 chacune). Mais elle a quasiment toujours brillé. Discrète, armée d’un humour décalé et parfois noir, bonne danseuse, la queen de 27 ans a fait très tôt figure de favorite.

Autre parallèle avec Yvie Oddly, qui souffre du syndrome d’Ehlers-Danlos, elle est également atteinte d’une maladie grave, la cystinose, une maladie rénale qui peut impacter divers organes ou diverses fonctions motrices.

Cinq candidates trans, une hétéro

Avant la finale, Willow Pill a par ailleurs fait son coming-out trans, comme quatre autres des participantes de l’émission:  Kerri Colby, Jasmine Kennedy, Kornbread et Bosco. On retiendra aussi que Maddy Morphosis était le premier homme hétéro cis-genre à concourir dans l’émission. Sa participation a divisé les fans.

Snatch Game catastrophique

Autre fait marquant: le Snatch Game, défi phare de chaque saison, restera comme l’un des plus mauvais de toute l’histoire de Drag Race. Alors que les juges avaient salué à plusieurs reprises un cast de haute tenue, celui-ci a surpris en s’effondrant totalement lors de ce challenge d’imitation et d’improvisation qui a valu à sept des huit candidates y ayant participé (la gagnante, Deja Skye en a été exemptée) de s’affronter dans un épisode spécial de lipsync pour déterminer qui serait éliminée.

On retiendra enfin le gimmick de la barre chocolatée. Au début de l’émission, chaque candidate devait choisir une barre chocolatée. Seule l’une de ces barres était en fait une barre dorée et celle qui la choisirait pourrait être sauvée si jamais elle était éliminée. C’est l’une des finalistes, Bosco, qui a finalement été repêchée de cette façon. Le choix de la queen, le timing et les réaction surdouées de RuPaul à chaque fois qu’une queen dévoilée si elle avait ou non la barre dorée ne laissent aucun doute quant au fait qu’il s’agissait uniquement d’un moyen pour la production de sauver la queen qu’elle voulait au moment où elle le voulait.

Dernière nouveauté et non des moindres, la gagnante remporte pour la première fois 150 000 dollars (contre 100 000 habituellement) et la finaliste, ici Lady Camden, remporte 50 000 dollars.

 

Related Stories

Patinage: Guillaume Cizeron dénonce les propos homophobes d'un juge
Nicolas Noguier, fondateur du Refuge, mis en examen pour viol, harcèlement moral et atteinte sexuelle
Tout ce que vous devez savoir sur le traitement comme prévention (Tasp) sans avoir osé le demander
Drag-kings et drag-queens dans le nouveau clip réjouissant des Little Mix
Quantcast