Le selfie souriant post-agression homophobe de ce jeune homme devient viral

This post is also available in: English

Parfois, il faut juste montrer à ces salauds qu’ils ne pourront pas vous atteindre. Un principe de vie parfaitement illustré par Blair Wilson, dont le selfie post-agression homophobe est devenu viral. Son visage en sang et souriant a été partagé plusieurs centaines de fois sur Facebook.

Le 29 juin, dans la ville écossaise de Neilston, Blair Wilson rentrait chez lui à pied de chez sa mère. Il marchait dans la rue principale quand un homme l’a traité de « pédé ».

Pas effrayé, Blair Wilson a répondu à l’homme, qui l’a ensuite agressé. Le jeune homme a pu s’enfuir et juste après a pris un selfie en prenant soin d’arborer un beau sourire.

Voir le selfie post-agression de Blair Wilson:

blair wilson gay bashing selfie
Photo: Blair Wilson

Il a ensuite posté la photo sur son profil Facebook, et écrit: « Au connard qui m’a traité de « pédé » de l’autre côté de la rue puis qui a essayé de m’agresser quand je l’ai traité de « poule », on sait tous qui tu, et tu n’auras pas volé ce qui va te tomber dessus. Crois moi, ça sera quelqu’un qui a du mal à accepter sa sexualité qui essaiera de passer ça sur quelqu’un qui est à l’aise avec lui-même. Je te souhaite le meilleur. »

Blair Wilson a déclaré au journal écossais The Barrhead News qu’il n’avait jamais été victime d’une agression homophobe auparavant et qu’il était surpris que cela soit arrivé à Neilston. Il a déclaré: « J’ai pensé, clairement, que cette personne ne réalise pas à quel point on est proche à Neilston et je voulais juste poster quelque chose pour que lorsqu’il aura décuvé, il puisse voir tout le soutien et l’amour que j’ai reçu. J’ai su dès le moment où ça m’est arrivé que je pouvais soit rester silencieux et gêné par ce qui m’était arrivé soit lui mettre la honte sur Facebook. Dès que je l’ai postée, même si mon nez saignait toujours, je n’en avais plus rien à faire. »

Il a ajouté: « j’ai utilisé des mots particuliers dans mon post, mais le message que je voulais faire passer est qu’il faut se défendre. Peut-être sans aller jusqu’à être blessé, mais montrez leur que vous avez des amis, que vous êtes entouré d’amour. Vous pouvez leur prouver que vous recevez beaucoup d’amour qu’ils n’en recevront jamais s’ils vivent leur vie dans la haine ».

La police écossaise affirme qu’elle enquête sur cet incident.