Journée du souvenir trans: 350 personnes trans assassinées en un an

Journée du souvenir trans: 350 personnes trans assassinées en un an

Be first to like this.

C’est aujourd’hui le TDoR (Transgender day of remembrance), la journée du souvenir trans, où l’on commémore les victimes de meurtre transphobe.

Selon le Trans Murder Monitoring, 350 personnes ont été tuées en raison de leur transidentité entre le 1er octobre 2019 et le 30 septembre 2020. 98% d’entre elles étaient des femmes trans. En Europe, 50% des victimes étaient des migrantes, à l’image de Jessyca Sarmiento, assassinée le 21 février dernier au Bois de Boulogne. D’aucuns se souviendront aussi en ce jours de l’étudiante montpelliéraine Doona, qui a mis fin à ses jours le 23 septembre.

L’association française Acceptess T, qui défend les droits des personnes trans et appelle à manifester chaque année pour le TDoR, organise ce soir, 20 janvier à 18h un live sur sa page Facebook. Sur les réseaux sociaux, les internautes commémorent cette journée avec le hashtag #tdor2020.

Photo (détail): TDoR 2016. Xavier Héraud

Related Stories

Existrans 2018: Des milliers de personnes défilent à Paris pour les droits des personnes trans et intersexe
Meurtre de Vanesa Campos: Pour Accetpess-T, "Paris Match" finit le travail des assassins
Être trans n'est plus une maladie mentale pour l'Organisation mondiale de la santé
La Suède va indemniser les personnes trans victimes de stérilisation forcée avant 2013
Quantcast