La Turquie continuera son boycott de l’Eurovision tant que des artistes LGBT comme Conchita Wurst y participeront

This post is also available in: English Español ไทย Türkçe

La Turquie poursuivra son boycott de l’Eurovision tant que le concours de musique super camp continuera d’accueillir des candidat.e.s LGBTQ, a annoncé le responsable du média radio-télé officiel en Turquie.

Ce pays, majoritairement musulman, s’est retiré de l’Eurovision après l’édition de 2012, soit disant à cause d’un différend concernant le système de vote, mais Ibrahim Eren, directeur de la radio et de la télévision turque (TRT), a déclaré que son pays ne reviendrait pas tant que la compétition incluera des personnages comme la drag queen autrichienne Conchita Wurst, qui avait gagné le concours en 2014.

« Nous ne pensons pas participer pour l’instant », a déclaré M. Eren à l’agence de presse Anadolu. « En tant que radiodiffuseur public, nous ne pouvons pas diffuser en direct à 21 heures, lorsque des enfants regardent, [l’image] d’un Autrichien barbu et en jupe, qui affirme ne pas avoir de sexe et dit » Je suis un homme et une femme en même temps « . »

Eurovision boycott
« Il y a là une sorte de confusion mentale », a déclaré Eren. « Une fois cela corrigé, nous retournerons à l’Eurovision. »

Au départ, la Turquie a protesté contre le règlement « des Cinq Grands » de l’Eurovision, qui stipule que le Royaume-Uni, la France, l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne ont la garantie d’une place en finale. TRT a promis que la Turquie retournerait à l’Eurovision en 2016, mais cela ne s’est pas concrétisé – le dernier participant du pays était Can Bonomo, qui s’est classé septième en 2012 avec « Love Me Back ».

La dernière fois que la Turquie a remporté l’Eurovision, c’était en 2003, avec « Everyway That I Can ». Suivant la tradition, le concours s’est tenu à Istanbul en 2004.

Surnommée « les Jeux olympiques gays », l’Eurovision avait déjà une histoire de visibilité queer avant Conchita Wurst: en 1998, la chanteuse trans israélienne Dana International a remporté le concours avec sa chanson « Diva ».

En 2013, la chanteuse finlandaise Krista Siegfrids a embrassé l’une de ses danseuses pour protester contre l’interdiction du mariage des couples de même sexe en Finlande. Deux ans plus tard, les chanteurs lituaniens Monika Linkyte et Vaidas Baumila ont aussi fait parler d’eux dans leur performance de « This Time ».

La Turquie a longtemps été considérée comme l’un des pays les plus progressistes du monde musulman, mais le conservatisme grandissant a vu l’interdiction des Marches de la fierté et de Grindr, ainsi que des attaques contre les manifestants LGBT dans le pays.

Le boycott de l’Eurovision par la Turquie est-il un autre signe de l’homophobie croissante du pays?