Voguers à l’Elysée: l’extrême droite montre qu’elle est toujours raciste et homophobe (on n’en doutait pas beaucoup)

Quelque chose qui choque autant l’extrême droite ne peut être totalement mauvais… Le DJ et voguer Kiddy Smile a animé hier la Fête de la Musique à l’Elysée.

Puisque sa démarche, à l’heure où la majorité s’apprête à examiner une loi dite asile et immigration très décriée à gauche, avait semble-t-il intrigué certains, l’artiste avait pris soin de s’expliquer au préalable sur Facebook:

« Je sais ce que représente l’Elysee en terme d’oppression et d’histoire pour les QPOC / POC et la communauté LGBTQIA+ ainsi que la répression des migrants mais je crois fermement au high jacking du pouvoir en place de l’intérieur et à la création du discours là ou il n’y en a plus/pas : cette invitation à mixer dans la demeure temporaire de Macron se présente à moi comme une opportunité de pouvoir faire passer mes messages : moi fils d’immigrés noir pédé vais pouvoir aller au coeur du système et provoquer du discours de par ma présence… »

Regrettant que sa démarche soit maintenant un peu éventée, Kiddy Smile a pris soin de préciser que son cachet de 1500 euros serait reversé à une association d’aide aux migrants.

La soirée a eu lieu et le DJ a pu arborer son t-shirt.

Il avait invité à ses côtés quelques voguers de la scène parisienne. Ces derniers ont ainsi pu danser à ses côtés sur les marches de l’Elysée.

De jeunes noirs et fièrement gays qui dansent sur les marches du palais présidentiel, c’en était visiblement trop pour une partie de l’extrême droite.

Un porte-parole du Rassemblement National, ex FN, a lancé les hostilités en tweetant une vidéo avec ce commentaire: « Ces marches ont vu passer De Gaulle, Kennedy, Trump (sic) ou encore Poutine (re sic). Et puis il y a eu ça… » . Marine Le Pen en personne, afin de rappeler l’héritage raciste et homophobe de son parti, s’est empressée de diffuser la même vidéo avec ce message: « Au secours ».

La députée LR, Valérie Boyer, opposante au mariage pour tous et à la PMA, a tweeté un très étrange: « Tu m’appelles Monsieur le Président ou Monsieur »

Elle a ensuite précisé sa pensée et on voit tout de suite ce qui lui a posé problème…

« Le boycott n’est pas forcément la solution »

Isaiah fait partie de ceux qui sont allés danser (il est sur la photo avec Emmanuel Macron, au fond). De sa prestation, il se souvient d’abord du « stress », parce que c’était son « premier gig ». Sur la polémique: « Le boycott n’est pas forcément la solution à mon avis, explique-t-il. Parfois il y a des tours de force à effectuer et je pense que Kiddy a eu plus d’impact en y allant et en exprimant ses opinions à travers son art que si il avait « déserté » ».

La réaction de l’extrême-droite ne le surprend pas: « On est l’extrême opposé de ce qu’ils voudraient que la France soit… Mais la vraie France ce n’est pas eux, c’est nous ! »

(Visited 1 215 times, 1 visits today)