William Sheller: « La cocaïne m’a amené à la bisexualité »

William Sheller: « La cocaïne m’a amené à la bisexualité »

Be first to like this.

William Sheller n’a pas mâché ses mots sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel vendredi soir. L’interprète d’Un homme heureux a notamment évoqué sa consommation de drogues et son orientation sexuelle… et dans une formulation maladroite a quasiment lié les deux.

Il se dit aujourd’hui asexuel, avant de préciser:

« Je ne l’ai pas toujours été parce que j’ai fait comme les copains. J’ai eu une petite copine et je me suis marié. Ça ne marchait pas ! ».

« J’ai vécu des choses avec la cocaïne qui m’ont amené vers la bisexualité et à avoir des amants. Ça oui ! Des maîtresses, des amants… Un jour on m’a dit : ”tu as eu plus de maîtresses que d’amants”. J’ai dit : ”je n’en sais rien ! Je n’ai pas compté !” »

La drogue lui a en fait permis de lever ses inhibitions dûes à une éducation catholique. Cela lui a permis d’aller « jusqu’au bout ».

Related Stories

"Industry Baby": un nouveau clip très chaud pour Lil Nas X
Disparition de Jean-Marc Vallée, réalisateur de C.R.A.Z.Y., Dallas Buyers Club et Big Little Lies
Pour la réouverture des cinémas, courez voir "Garçon Chiffon"!
Le père de Britney Spears annonce qu'il va cesser d'être son tuteur
Quantcast