Quantcast
Agnès Thill: La provocation de trop? Infos

Agnès Thill: La provocation de trop?

Written by Xavier Héraud on April 25, 2019
Be first to like this.

Les nouvelles provocations d’Agnès Thill lui vaudront-elles d’être enfin exclue du groupe parlementaire La République en marche?

La députée de l’Essonne s’en est prise au secrétaire d’Etat Gabriel Attal, qui parlait pour la première fois publiquement de son homosexualité dans Libération. « Au moins, la couleur est annoncée », commente-t-elle.

Dans un autre tweet, elle remet en cause l’égalité entre les couples « Quelle égalité? Les couples homosexuels ou femmes seules sont dans des situations différentes des couples hétérosexuels. Il n’y a pas d’égalité entre des situations différentes. Pour avoir égalité, il faut que les deux membres du signe égal soient en tous points identiques. »

Le coupe est pleine pour plusieurs de ses collègues LREM. Le député Damien Adam annonce avoir saisi le député Gilles Le Gendre, président du groupe parlementaire LREM, qui n’avait jusqu’ici infligé qu’un simple blâme à la députée, malgré des propos particulièrement virulents.

Deux autres députées mettent quant à elles leur démission du groupe dans la balance si jamais Agnès Thill n’est pas exclue. Il s’agit de Jennifer Detemmermann et Laurence Vanceunebrock-Mialon.

Pour l’instant Gilles Le Gendre a réagi avec un tweet, où il condamne les mots de la députée. Il y fait état d’un « désaccord irréductible ».

Le patron du groupe à l’Assemblée va-t-il pour autant enfin sévir? Il a en tout cas la pression. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et l’ancien secrétaire d’Etat Mounir Mahjoubi ont tous deux condamnés les propos de la députée.

Affaire à suivre.

 

Read more stories by just signing up

or Download the App to read the latest stories

Already a member? Log in
Français
  • English
  • Español
  • Português
  • ไทย
  • 繁體中文