Le mec du mois de mars de Hornet Brésil a des choses à dire sur la PrEP

This post is also available in: English Español Português ไทย 繁體中文

Chaque mois, l’équipe brésilienne de Hornet présente son « mec du mois ». Ce mois-ci il s’agit d’Arthur Vieira, un mannequin de São Paulo de 24 ans, qui étudie également le droit. Après avoir posé pour ses superbes photos prises par le génial  Leonardo Santos, il nous a parlé de son expérience avec la PrEP, les rencontres et son amour des voyages.

Comme dans de nombreux endroits du monde, les brésiliens continuent de se battre contre les préjugés — les préjugés sur l’orientation sexuelle, le genre, la classe et la race. Mais comme le dit Arthur Vieira, « Bien qu’être noir soit parfois un problème, nous vivons dans un pays très divers. Donc un préjugé racial est une négation même de notre origine. »

Il ajoute: « On ne peut pas nier que l’homophobie existe toujours, malgré les progrès qui ont été faits, mais nous ne sommes toujours pas perçus aussi bien qu’il le faudrait. J’espère faire de mon mieux pour que le public me voie tel que je suis vraiment.  »

Arthur Vieira 3

En termes d’amour, dit Arthur, « Je crois qu’il n’y a pas de schéma humain prédéfini pour les relations. Nous sommes très divers, nous aimons et désirons différentes choses. Ce serait dingue de se dire que tout le monde sur Terre aime la même chose. Pour moi, nous devrions tous être libres d’aimer et faire ce que nous voulons du moment que ça nous rend heureux et que ça ne fait de mal à personne. »

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, le mec du mois de mars est mannequin — ce qu’on peut devenir juste en le regardant — et il adore ça. « Mon image est devenue la principale chose que le public connaît de moi. C’est très puissant et je ne peux me servir de ça pour gérer des choses importantes. Et c’est toujours un plaisir de représenter la beauté afro-brésilienne! »

Arthur Vieira 1

Arthur Vieira nous parle aussi de son utilisation de la PrEP:

« J’étais une relation où mon partenaire utilisait la PrEP », dit-il. « Au début, je n’y connaissais pas grand chose, donc je suis allé voir le médecin pour en savoir davantage. Après ça, j’ai commencé à la prendre moi-même. »

Il poursuit: « Avec la PrEP, je ne sens beaucoup plus confiant et en sécurité. Ma santé a toujours été une préoccupation. Une fois que j’ai commencé à prendre la PrEP, j’ai commencé à faire plus attention aux problèmes de santé gay. Pouvoir parler de santé publique à travers Hornet est juste un exemple du fait que je deviens un citoyen plus conscient. »

Arthur Vieira 7

« Je recommande la PrEP non seulement pour les gays, mais pour toute la société brésilienne. Après tout, les gays ne sont pas les seuls à courir des risques avec le VIH. Il est essentiel que les gens apprennent ce qu’est la PrEP et déconstruisent tous ces mythes nuisibles autour du VIH », martèle-t-il.

Arthur est célibataire. « J’ai eu de belles relations. Je suis reconnaissant pour toutes celles que j’ai eues. », nous dit-il. « Mais maintenant, j’apprécie d’être seul et de passer du temps avec de bons amis. C’est ce que j’aime faire et ça me donne encore plus de passion pour la vie. »

Il aime aussi énormément voyager. « J’adore ça. Faire de nouvelles rencontres, découvrir de nouvelles cultures. Je suis quelqu’un de curieux et je suis toujours en train de bouger. Au mois d’août, je visiterai les Etats-Unis, en passant par Houston, New York, Miami et plus, à goûter toutes les délicieux plats américains! »

Il est le bienvenue en France quand il veut.

Voir plus de photos d’Arthur Vieira ci-desssous: