Quantcast
« Au revoir Grindr »: Démission du directeur de la communication suite aux propos du président de l’entreprise Culture

« Au revoir Grindr »: Démission du directeur de la communication suite aux propos du président de l’entreprise

Written by Xavier Héraud on December 10, 2018
Be first to like this.

Les propos du président de Grindr, qui considère que le mariage est « l’union sacrée entre un homme et une femme » ne sont visiblement pas passés pour le directeur de la communication de l’entreprise, qui vient d’annoncer sa démission.

LIRE AUSSI | Le patron de Grindr pense que le mariage est « l’union sacrée d’un homme et d’une femme »

Landen Rafe Zumwalt a fait connaître sa décision dans un post sur Medium.

« En tant qu’homme gay et fier de l’être, follement amoureux d’un homme que je ne mérite pas, je refuse de compromettre mes propres valeurs et mon intégrité professionnelle pour défendre une déclaration qui va à l’encontre de tout ce que je suis et tout ce que je crois. Bien que cela me conduise à quitter Grindr, je n’en nourris aucun regret. Et vous ne devriez pas en avoir non plus. », écrit-il dans un post intitulé « Au revoir Grindr ».

Dans un communiqué adressé au média gay américain Out, l’entreprise a pris acte de la démission de son directeur de la communication et a commenté sobrement: »Nous lui souhaitons le meilleur dans ses projets et apprécions sa contribution à l’entreprise et à la communauté Grindr.

« Certaines personnes croient que le mariage est l’union sacrée d’un homme et d’une femme. Je suis d’accord. »

« Certaines personnes croient que le mariage est l’union sacrée d’un homme et d’une femme. Je suis d’accord, mais cela ne nous regarde pas », a écrit Scott Chen, président de Grindr sur sa page facebook fin novembre. « Certains pensent aussi que le but du mariage est de faire des enfants qui aient leur ADN. Cela ne nous regarde pas non plus. Il y a des personnes qui sont juste différentes de vous, et qui veulent désespérément se marier. Elles ont leurs propres raisons. », avait-il poursuivi.

Face à la polémique révélée par Into, le média appartenant à Grindr, Scott Chen — qui se définit comme hétérosexuel —  avait précisé qu’il «soutient fortement le mariage gay» et qu’il est «fier de travailler à Grindr». Il n’était pour autant pas revenu sur ses propos. Son directeur de la communication en a tiré les conséquences.

Depuis début 2018, l’entreprise américaine fondée en 2009 est passée sous le contrôle d’un groupe chinois du secteur de la tech (et qui n’a donc rien à voir avec la communauté LGBT), Kunlun.

 

Read more stories by just signing up

or Download the App to read the latest stories

Already a member? Log in
Français
  • English
  • Español
  • Português
  • ไทย
  • 繁體中文