Le patron de Grindr pense que le mariage est « l’union sacrée d’un homme et d’une femme »

This post is also available in: English Español Português ไทย

Le président de Grindr, Scott Chen croit que le mariage est « une union sacrée entre un homme et une femme ». Assez étrangement, ces propos ont été médiatisés par le média Into, qui appartient à nul autre que… Grindr. L’appli de rencontre appartient depuis l’an dernier à l’entreprise chinoise Kunlun.

Le président de Grindr a fait ces commentaires dans un post sur facebook, effacé depuis. Il commentait l’attitude de la patronne de HTC Cher Wang, accusée de soutenir financièrement le camp anti-LGBT avant le référendum sur l’ouverture du mariage à Taiwan.

Scott Chen n’a visiblement pas apprécié que quelqu’un au sein de sa propre entreprise dénonce ses propos, comme le note The Advocate. Dans un commentaire sous l’article il a expliqué: « La raison pour laquelle j’ai dit que le mariage était une union sacrée entre un homme et une femme vient de ma propre expérience. Je suis un homme hétérosexuel, marié à une femme que j’aime et j’ai deux magnifiques filles. Ce sont mes sentiments vis à vis de mon mariage. Des personnes différentes ont des opinions différentes à propos du mariage. On ne peut pas nier mes sentiments vis à vis de mon mariage. »

Le président de Grindr à fait rajouter à l’article qu’il « soutient fortement le mariage gay » et qu’il est « fier de travailler à Grindr ». Comprenne qui pourra.

grindr president scott chen pic
Grindr President Scott Chen

« Certaines personnes croient que le mariage est l’union sacrée d’un homme et d’une femme. Je suis d’accord, mais cela ne nous regarde pas », a écrit Scott Chen, selon Into. « Certains pensent aussi que le but du mariage est de faire des enfants qui aient leur ADN. Cela ne nous regarde pas non plus. Il y a des personnes qui sont juste différentes de vous, et qui veulent désespérément se marier. Elles ont leurs propres raisons. »

grindr president scott chen post

Pour le président de Grindr, il vaut mieux consacrer son temps à la pauvreté, à ceux qui ne mangent pas à leur faim et aux victimes de la guerre.

Scott Chen conclue en disant qu’il n’achètera plus jamais le moindre produit HTC après le soutien de Cher Wang aux anti-LGBT et qu’il ne donnera plus d’argent à des organisations chrétiennes de Taiwan.

 

L’application n’en est pas à son premier scandale. En mars 2018, l’appli a été critiquée pour un souci de sécurité qui a fait fuiter les données privées de millions d’usagers, y compris des messages et le lieu où ils se trouve. En Avril, Aides a appelé au boycott de Grindr, qui transmettait les données sur le statut sérologique de ses utilisateurs à des entreprises tierces.

Selon le New York Times, « les autorités et les experts qui suivent les opérations d’espionnage et d’influence aux Etats-Unis » étaient inquiets du rachat de Grindr par une entreprise chinoise, car le gouvernement chinois pouvait exiger de consulter les données de millions de personnes qu’elles soient chinoises ou non.

LIRE AUSSI | Hornet reste engagé pour la protection et la sécurité de ses données et de celles de ses utilisateurs