Quantcast
Out d’or 2019: Bilal Hassani élu personnalité LGBTI de l’année Infos

Out d’or 2019: Bilal Hassani élu personnalité LGBTI de l’année

Written by Xavier Héraud on June 19, 2019
Be first to like this.

Le chanteur-youtubeur Bilal Hassani a été élu personnalité LGBTI de l’année à la troisième cérémonie des Out d’or 2019. L’événement organisé par l’Association des journalistes LGBTI (AJL) se tenait hier 18 juin au Cabaret Sauvage à Paris.

La personnalité de l’année est attribuée par un vote des internautes. Bilal Hassani, qui représentait la France cette année à l’Eurovision, était nommé aux côtés des voguers Kiddy Smile, Ari de B, ou du comédien Océan. Il a remercié chaleureusement le public, qui lui a fait une ovation, en rappelant qu’il restait beaucoup de travail à faire contre la haine. Une haine qu’il connaît bien, lui qui en suscite énormément sur les réseaux sociaux. « Tout à l’heure, avec ma mère, on était terrifié à l’idée de se faire agresser quand on est sorti du Uber », a-t-il confié sur scène.

La cérémonie aura également été marquée par la standing ovation réservée à Flavia Rando et Fred Sargeant (ci-dessous), deux militants qui étaient aux émeutes du Stonewall Inn en 1969, dont on célèbre cette année les 50 ans.

« J’ai été très impressionné par la confiance en eux des jeunes qui assistaient à la cérémonie. Une confiance qui nous manquait en 1969, mais qui fait du bien à voir aujourd’hui. », a tweeté Fred Sargeant à l’issue de la cérémonie.

En plus des Out d’or, l’AJL organise une expo photo au Point Ephémère, intitulée « 50 ans après Stonewall: Les photojournalistes sur le front des luttes LGBTI ». Elle se tient jusqu’au 28 juin.

Le palmarès complet de ces Out d’or 2019

OUT d’or de la personnalité de l’année

Chanteur ouvertement gay, représentant de la France à l’Eurovision 2019, Bilal Hassani produit également des vidéos sur YouTube et questionne ouvertement les normes de genre. Ce faisant, il reçoit chaque jour des torrents d’insultes homophobes et racistes.

OUT d’or de la presse étrangère (prix Xulhaz Mannan)

Raseef22 (Liban)

En avril 2019, le média en ligne indépendant libanais Raseef22 a débuté un partenariat avec la Fondation arabe des libertés et de l’égalité. L’enjeu : Raseef22 s’engage à publier, pendant six mois et de manière quotidienne, des articles exhaustifs autour des sexualités et de l’identité du genre telles que vécues au Moyen-Orient, en collaboration avec des chercheurs et des activistes.

OUT d’or du sport

Alexia Cerenys

Arrivée en début de saison dans le club béarnais de Lons après avoir évolué chez les féminines du Stade Montois, Alexia Cerenys est ainsi devenue la première rugbywoman trans à évoluer en Top 16, la première division du rugby féminin en France. Le magazine L’Équipe lui a consacré un long portrait en septembre 2018.

OUT d’or du documentaire

« Les transidentités, racontées par les trans », de Perrine Kervran et Annabelle Brouard (France Culture)

Une histoire des personnes trans en France racontée par ces dernières. Dans La Série documentaire, son émission sur France Culture, Perrine Kervran, tend le micro à Bambi, Hélène Hazéra, Karine Espinera ou encore Emmanuel Beaubatie pour narrer en quatre épisodes de 55 minutes une mobilisation de plusieurs décennies contre le pouvoir médical, la transphobie ou pour leur reconnaissance. Série diffusée du 27 au 30 août 2018, réalisée par Annabelle Brouard.

OUT d’or de l’enquête/reportage

« Adoption par les couples homosexuels : «Uniquement pour des enfants atypiques» en Seine-Maritime », de Coralie Moreau (France Bleu Normandie)

“Depuis la loi sur le mariage pour tous, les couples homosexuels peuvent adopter, en théorie. Mais dans la réalité, le parcours est très compliqué. En Seine-Maritime, ces couples ne sont pas exclus… s’ils sont «ouverts aux profils d’enfants atypiques»”, a révélé France Bleu Normandie. Diffusé le 18 juin 2018.

OUT d’or du podcast

Miroir miroir (Binge Audio)

Dans Miroir Miroir, la journaliste Jennifer Padjemi questionne les normes, regarde les corps et analyse leurs représentations dans les médias. Cette année, elle s’est interrogée sur l’invisibilité des lesbiennes avec la journaliste Marie Kirschen. Elle s’est aussi penchée sur le lien entre les hommes gays et la pop culture avec Maxime Donzel.

OUT d’or de la rédaction engagée

Le magazine L’Équipe

Outre plusieurs sujets et reportages consacrés aux questions LGBTI, le supplément hebdomadaire de L’Équipe a publié à sa une, en mai 2019, deux joueurs de waterpolo gays dans le cadre d’un dossier sur la lutte contre l’homophobie dans le sport. Subissant dans la foulée une avalanche de commentaires homophobes.

OUT d’or du coup d’éclat artistique

Double coup de cœur : « Crave », de Léonie Pernet /// Skam France (saison 3), francetv slash

Léonie Pernet a débuté sur le label culte Kill The DJ, a joué de la batterie aux côtés de Yuksek et vient de publier, sur InFiné Music, un premier album fulgurant : Crave. Lesbienne out, ellee accompagne sa musique de messages poétiques et politiques, comme la vidéo du sublime “African Melancholia”.

Skam France

Centrée sur le personnage de Lucas (Axel Auriant), la saison 3 de Skam France le suit dans l’acceptation de son homosexualité. L’arrivée du charismatique Eliott (Maxence Danet-Fauvel) au lycée n’a pas fini de le troubler… Skam est l’un des grands succès de francetv slash cette année.

 

Read more stories by just signing up

or Download the App to read the latest stories

Already a member? Log in
Français
  • English
  • Español
  • Português
  • ไทย
  • 繁體中文