choisir son gel
choisir son gel

Comment bien choisir son gel lubrifiant

On ne le dira jamais assez : le gel lubrifiant est l’ami indispensable pour toute pénétration anale. Encore faut-il bien le choisir car, face à la déferlante de produits, on peut se sentir comme une poule devant son œuf. Pour vous y retrouver, vous devrez prendre en compte deux éléments : la composition du gel et l’utilisation que vous souhaitez en faire.

L’atout glisse : le gel à base de silicone

Notre préféré pour de longues sessions de glisse. Parfaitement compatible avec les préservatifs, il a le mérite de garder très longtemps ses vertus lubrifiantes sans avoir à recharger la marchandise. Son prix un peu plus élevé est donc rapidement amorti. On l’applique au début… et c’est parti mon kiki ! Il peut aussi être utilisé sous la douche ou même pour des massages sensuels. Revers de la médaille : il ne faudra pas se montrer trop maniaque car il a une fâcheuse tendance à laisser des traces sur vos draps ! Mettez-le aussi à l’écart des sex-toys en silicone qu’il risque d’endommager.

Le classique : le gel à base d’eau

C’est celui que l’on trouve le plus facilement au supermarché du coin ou en pharmacie. Plutôt économique, il est multi-fonctions et s’adapte aussi bien aux capotes qu’aux sex-toys. Il est même comestible ! Autre avantage, il ne tache pas les textiles. Par contre, il sèche très vite et il ne faudra pas hésiter à avoir la main lourde tout au long de l’acte sous peine d’avoir l’impression d’être suivi par un camion de pompiers ! A proscrire aussi si vous êtes un adepte des jeux aquatiques car il se dissout dans l’eau.

Le versatile à base d’eau et de silicone

Le gel parfait pour les hésitants. Sa composition hybride garde le meilleur des deux gels précédents… sans leurs inconvénients. Incolore et inodore, il assure niveau glisse et est préconisé dans toutes les situations (préservatifs, sex-toys, douche). Il ne fait pas de taches et se nettoie beaucoup plus facilement que les gels 100 % silicone.

Les originaux

Le marché étant plutôt juteux, les fabricants n’hésitent pas à étoffer leur gamme de nouveaux produits originaux ou censés décupler les plaisirs… On vous laisse juge.

  • Les gels aromatisés qui apportent une petite touche gourmande à vos ébats
  • Les gels dédiés au sexe et au massage
  • Les gels chauffants qui excitent les muqueuses anales et sont censés décupler le plaisir du passif
  • Les gels anesthésiants aux vertus refroidissantes. La sensibilité des muqueuses étant diminuée, les actifs gagnent en endurance et les passifs peuvent plus facilement se détendre.
  • Les gels qui imitent l’aspect et la couleur du sperme
  • Le gel à faire soi-même qui se présente sous forme de poudre à dissoudre. Plutôt pratique quand on part en vacances.

Bien entendu, ces petits conseils ne valent rien sans la pratique. N’hésitez pas à essayer plusieurs  gels pour voir celui qui vous convient le mieux. D’autres critères pourront également être pris en considération comme la présence ou non d’une pompe (comme celle sur le savon pour les mains), plus pratique à manier que les tubes simples. Enfin, on vous déconseille fortement l’utilisation de graisses végétales quand vous mettez un préservatif car elles altèrent le latex et favorisent les accidents.

LIRE AUSSI | En matière de sexe, il est important d’essayer de nouvelles choses (au moins trois fois)