Cinq transformations que votre corps peut subir après une rupture

This post is also available in: English Español Português Русский ไทย

Si vous avez déjà connu une rupture, vous savez combien cette expérience peut être dévastatrice. Entre la tristesse écrasante et le sentiment douloureux de solitude, n’importe qui peut se sentir déprimé après une rupture.

D’après les scientifiques, une rupture peut être l’un des événements les plus stressants de l’existence. On connaît tous ses effets psychologiques, mais saviez-vous qu’elle peut aussi avoir des conséquences physiques ?

Celles-ci sont bien réelles et souvent insoupçonnées.

Hornet a interrogé Frank Moore, un psychothérapeute de Chicago qui travaille avec des hommes et des femmes qui cherchent des conseils après une rupture récente.

« Il y a une explication au fait de se sentir perdu, d’avoir du mal à réfléchir ou à parler et de se jeter sur les aliments riches en glucides après une rupture« , explique-t-il. « On appelle ça « la réponse combat-fuite », et c’est une réaction naturelle à un stress très fort« .

breakup 2

« La réponse combat-fuite » est une sorte de réaction interne primitive qui survient automatiquement lorsqu’on se sent menacé.

On l’associe traditionnellement à une menace physique, comme être pourchassé par un ours. Mais, d’après Frank Moore, elle peut aussi être déclenchée par un traumatisme émotionnel.

« Le corps humain perçoit les ruptures comme des facteurs de stress. Il ne fait pas de distinction entre le stress causé par un chagrin d’amour et celui causé par un agresseur. Dans les deux cas, sa réponse sera la même : des tremblements, une impression de froid, une bouche sèche, une pâleur et parfois de la transpiration. »

« Dans le cas où le facteur de stress est ponctuel et transitoire (comme lorsque vous êtes poursuivi, par exemple), la réponse du corps est généralement temporaire« , poursuit-il. « Mais, après une rupture, les effets du stress sont plus durables. Avec le temps, ils peuvent avoir un effet cumulatif. Si on ne les soigne pas, ils peuvent mener à des formes cliniques d’anxiété ou même de dépression« .

En gardant à l’esprit la « réponse combat-fuite » comme toile de fond, examinons maintenant cinq effets qu’une rupture peut avoir sur votre corps.

1. Vos habitudes alimentaires et vos habitudes de sommeil peuvent changer

Immédiatement après une rupture, on observe parfois des fluctuations hormonales qui peuvent déclencher divers symptômes, notamment des troubles du sommeil et de l’appétit.

Au cours du processus d’adaptation du corps à cette nouvelle situation, le cerveau envoie des signaux aux glandes surrénales. Cela déclenche un afflux de cortisol qui fait ralentir le système digestif. Il peut en résulter des maux de ventre, un estomac chamboulé, une diarrhée ou de la constipation.

Certaines personnes vont chercher à noyer leur chagrin dans des aliments réconfortants, notamment ceux riches en glucides (glaces, donuts…). Ces aliments procurent non seulement un sentiment de satiété mais aussi une dose d’énergie.

Selon Christina Hibbert, auteure du livre Who Am I Without You?: Fifty-Two Ways to Rebuild Self-Esteem After a Breakup (« Qui suis-je sans toi ? 52 façons de reconstruire l’estime de soi après une rupture« ), on peut également rencontrer des troubles du sommeil (insomnie ou au contraire sommeil excessif) après une rupture.

2. Vous ressentirez peut-être les mêmes symptômes que durant un sevrage de cocaïne

En fonction de l’intensité de la relation, rompre ou se faire larguer peut déclencher des symptômes de sevrage qui ressemblent à ceux observés lorsqu’on tente de mettre fin à une addiction.

En 2011, des chercheurs de l’Université Columbia ont publié une étude qui montrait qu’une rupture peut déclencher des envies fortes et soudaines.

Il est intéressant de noter que ce sont les mêmes zones du cerveau qui sont stimulées par une rupture et par un sevrage de cocaïne.

Les scientifiques pensent que les personnes amoureuses produisent davantage de dopamine, un neurotransmetteur qui joue un rôle dans le système de récompense liant le corps et l’esprit.

Dans les jours qui suivent une rupture, cette zone peut devenir hyperactive. On devient alors obsédé par notre ex, sans obtenir aucune « récompense ». C’est ainsi qu’apparaissent des symptômes de sevrage.

breakup 1

3. Votre système immunitaire peut être affaibli

Si vous êtes déjà passés par là, vous savez qu’une rupture peut vous faire sentir très mal. Selon le Dr. Tyler Fortman, psychologue clinicien spécialisé dans les problèmes relationnels, un chagrin d’amour peut en effet affaiblir certaines parties de notre système immunitaire qui nous aident à nos protéger contre les virus.

Fortman a déclaré à Hornet  que « après une rupture, le corps est affaibli. Il n’est pas rare que les gens se sentent plus sensibles physiquement et ressentent de la douleur de façon plus intense« .

4. Vous pouvez avoir une éruption d’acné

Selon une étude publiée en 2007 par l’Université de Wake Forest, un haut niveau de stress (comme par exemple lors d’une séparation) favorise les éruptions d’acné. Et étant donné le traumatisme émotionnel que l’on traverse dans les jours et les semaines qui suivent la fin d’une relation, il n’y a rien d’étonnant à ce que notre peau se couvre de boutons.

L’étude affirmait que le stress peut provoquer des inflammations. Et, au cas où vous ne le sauriez pas, l’acné est considérée comme une maladie inflammatoire.

5. Votre cœur peut temporairement grossir

Croyez-le ou non, votre cœur peut connaître une augmentation de volume temporaire après une rupture, selon une étude publiée par l’American Heart Association (AHA).

On appelle cela le syndrome du cœur brisé, et ses conséquences peuvent être graves, comme une insuffisance cardiaque par exemple. L’AHA explique sur son site que « une partie de votre cœur grossit temporairement et ne pompe plus le sang correctement, tandis que le reste de votre cœur fonctionnement normalement ou avec des contractions plus fortes« .

Les statistiques semblent indiquer que les femmes sont davantage touchées par ce syndrome, même si les hommes aussi peuvent être concernés. La bonne nouvelle, c’est que cette augmentation du volume du cœur n’est que provisoire et ne se produit qu’une fois dans la vie.

Avez-vous déjà vécu une rupture très douloureuse ? Racontez-nous dans les commentaires !