PrEP

Erreurs de délivrance de la PrEP en pharmacie: Aides appelle à la vigilance

« On est très loin d’un scandale sanitaire », prévient d’emblée Antoine Henry, de Aides. « Mais nous voulons  tout de même alerter les usagers de la PrEP suite à quelques erreurs de délivrance de la PrEP en pharmacie ces dernières semaines. »

Concrètement, en un mois et demi, l’association a recensé sept cas où un usager de la PrEP s’est vu remettre le mauvais médicament générique du Truvada®, dont la dénomination commune internationale (DCI) est emtricitabine/ténofovir. « Dans la plupart des cas, les usagers ont reçu un médicament avec du ténofovir seul, dont on n’a aucune preuve qu’il fonctionne seul en préventif. »

Plus grave, « dans deux cas, les pharmaciens ont délivré un autre antirétroviral, ce qui peut être beaucoup plus dommageable pour la personne », ajoute Antoine Henry.

« Chaque usager doit bien vérifier chez lui et en officine que le générique de PrEP qui lui est délivré comporte bien les deux molécules de la seule et unique combinaison efficace à ce jour en prévention : emtricitabine et tenofovir », martèle le représentant de Aides.

Si on vous remet le mauvais médicament, Aides vous invite à le signaler via le groupe Facebook Prep’Dial ou par mail à prep@aides.org.

L’Ordre des pharmaciens a fait circuler une alerte

Suite à un courrier de Aides à l’ANSM, l’Ordre des pharmaciens a fait circuler une alerte à destination de toutes les officines.

« Seuls le Truvada® et certains de ses génériques qui en ont l’indication peuvent être utilisés dans le cadre de la PrEP (prophylaxie pré-exposition) et ne doivent en aucun cas être substitués par un autre traitement antirétroviral.  Il est rappelé que tout traitement inadapté dans pareils cas est susceptible d’avoir des conséquences graves pour le patient », peut-on lire dans le message d’alerte de l’Ordre des pharmaciens.

Antoine Henry insiste que ces quelques erreurs ne doivent en aucun cas « créer de la défiance vis à vis du Truvada ou de son générique », ce dernier étant disponible depuis août 2017.

En décembre 2017, selon Aides, on dénombrait environ 7000 usagers de la PrEP en France.

Hornet organise le 28 mars prochain une soirée Conversation consacrée à la PrEP, deux ans après sa mise à disposition en France.