« The Fathers Project », une web-série sur un monde où le VIH n’aurait pas existé

This post is also available in: English Español Português ไทย Türkçe Українська

Et s’ils avaient vécu? Cette question simple, mais profonde constitue la trame de fond de la web-série de Leo Herrera The Fathers Project. Il nous met au défi d’imaginer un monde sans sida.

KQED Digital a publié une interview de Leo Herrera avec quelques images du making-of. Cette interview nous emmène derrière l’objectif pour mieux comprendre la façon son processus créatif et sa vision d’un monde où l’épidémie n’aurait pas fait des millions de victimes.

Il est quasi impossible d’imaginer un monde où le VIH n’existe pas. Seule la plus vieille génération de gays sait à quoi cela ressemble. Pour tous les autres, le VIH a toujours été là. Cette présence inacceptable a impacté notre vie sexuelle, notre culture, et nos droits. Mais si nous nous autorisons à imaginer un monde où le sida n’a pas eu lieu, cela ouvre un immense champ des possibles artistique et narratif.

C’est exactement la voie qu’emprunte The Fathers Project. La web-série dépeint un paysage politique radicalement différent où il existe davantage d’artistes et de personnalités politiques ouvertement LGBT. Cela nous force à envisager un monde politique et culturel qui ne sois pas seulement focalisé sur le VIH.

Le sida est arrivé au milieu d’une révolution sexuelle gay, à laquelle l’épidémie a en quelque sorte mis un terme. Pendant 35 ans, nous avons subi la peur, les reproches, les accusations associés à la maladie. Et si notre révolution sexuelle avait pu prospérer? Notre relation au sexe et aux autres auraient-elles été différentes?

Mais sur le plan human, il faut aussi imaginer ce que serait notre monde si les millions de disparus étaient toujours parmi nous. Nous avons perdu la possibilité d’amitiés profondes, d’avoir des mentors et des partenaires sexuels.

Il est impossible de calculer les pertes dues à l’épidémie, mais se demander ce qui se serait passé sans cela va au delà de l’exercice artistique. Comme on nous a dérobé notre passé et notre communauté, nous pouvons agir aujourd’hui pour nous assurer que toutes les composantes de la communauté puisse durer. The Fathers Project peut être vu comme un film sur un présent alternatif, mais il s’agit en fait d’un film sur les possibilités futures.

Le premier épisode « Gay President », sera mis en ligne à l’été 2018. Il mêle des événements de la vie réelle avec des publicités imaginaires, des infos et des interviews avec des survivants de l’épidémie. Le résultat dévoile une utopie queer pas si frictionnelle que ça. Notez le dans vos agendas!

VOIR AUSSI  |  « En Cuatro », un court-métrage sur la sensualité et la sexualité gay latino