Voici nos 10 films gays préférés de 2017

This post is also available in: English Español

Il n’y a peut-être pas eu de film aussi marquants que Moonlight en 2017 (encore que…), mais quelques films gays s’en sont approchés.

Bien que la représentation des homosexuels dans les films ne cesse de se diversifier, certains  de ces films ont eu un impact significatif sur les homosexuels et la communauté LGBT dans son ensemble.

Voici nos 10 films gays préférés de 2017, présentés par ordre alphabétique :

1. After Louie

gay films after louie

L’histoire du film « After Louie » se concentre sur un artiste et ancien militant anti-VIH (interprété par Alan Cumming) désillusionné par le monde qui l’entoure jusqu’à ce qu’il développe une relation inattendue avec un jeune homme. Bien qu’il ne soit pas des plus subtils, le film montre néanmoins certaines des différences intergénérationnelles entre les hommes gays qui ont grandi pendant l’épidémie de sida et ceux qui sont arrivés à maturité à l’époque de la PrEP et des applications de rencontre gay.

2. Beach Rats

gay films beach rats

Ce film indépendant est un drame sur l’entrée à l’âge adulte dans le quartier South Shore de Brooklyn. Le film est magnifiquement tourné, et il y a un certain nombre de scènes où vous ne pouvez vous empêcher de ressentir la douleur de Frankie (interprété par Harris Dickinson). En ce sens, la confusion de Frankie va bien au-delà de son processus de « coming out ». Comme beaucoup de gays, bisexuels ou personnes trans le savent, le fait d’être homosexuel n’est que le début d’un parcours identitaire sexuel qui dure toute une vie.

3. 120 battements par minute

gay films BPM

120 battements par minute est un drame français réalisé par Robin Campillo. Il se déroule en France dans les années 1990. Le personnage principal est inspiré par Cleews Vellay, ancien président d’Act Up-Paris. Le film a été présenté pour la première fois au Festival de Cannes en 2017, où il a été salué par la critique et a remporté de nombreux prix, dont le Grand Prix du Jury, ainsi que la Queer Palm, sponsorisée par Hornet.

4. Call Me By Your Name (sortie française 28 février 2018)

gay films call me by your name

La performance de l’acteur Timothée Chalamet en tant qu’Elio, 17 ans, qui tombe amoureux d’un homme plus âgé (interprété par Armie Hammer), est brute, réaliste et belle. (Bien que Hammer fasse la une des journaux, Chalamet est sans nul doute la star du film.) Depuis Sundance, il a été acclamé et a reçu trois Golden Globes. Sa scène finale – dans laquelle il regarde les flammes – évoque une multitudes d’émotions contradictoires et constitue l’un des moments les plus déchirants parmi les films gays de l’année.

5. Freak Show

gay films freak show

Voici un film avec un message puissant: affichez fièrement le « freak » en vous. Le premier rôle est tenu par l’acteur Alex Lawther. Il incarne Billy Bloom, un étudiant fraichement transféré dans un état du Sud traditionaliste et dont la flamboyance n’est pas vraiment du goût de ses nouveaux camarades de classe. Il décide de concourir pour être la reine du bal de fin d’année. Le film s’inspire du roman du même nom de James St. James.

6. Seule la terre (God’s own country)

gay films god's own country

Avec un score de 99% sur le site Rotten Tomatoes, God’s Own Country est un succès incontournable, et ne reçoit que des critiques élogieuses. Johnny Saxby (interprété par Josh O’Connor) travaille de longues heures dans la ferme familiale isolée du Yorkshire, soulageant sa douleur en buvant et en ayant des relations occasionnelles avec des hommes. Jusqu’à ce qu’un migrant roumain (interprété par Alec Secareanu) arrive à la ferme. Les deux tombent amoureux, bien que Johnny ne sache pas trop comment gérer les hauts et les bas qui découlent d’une vraie relation émotionnelle. Le film a été lourdement comparé à Brokeback Mountain, bien que comme nous l’avons fait remarquer précédemment, il « emprunte un chemin sensiblement différent et plus érotique ».

7. The Shape of Water

gay films shape of water

Bien qu’il soit un peu exagéré d’appeler le dernier film de Guillermo del Toro de « film gay », The Shape of Water est une œuvre fantastique, magnifiquement tournée, qui aborde (peut-être de manière brutale) le concept de différence. Le film, est « une histoire d’amour fantastique en forme de vrai doigt d’honneur pour les partisans de Trump, » et comme la plupart des films du réalisateur une fable, celle-ci évoquant La Belle et la Bête avec un soupçon d’intrigue, de thriller et d’espionnage. Richard Jenkins, acteur de renom, a reçu un buzz mérité pour son rôle de voisin homosexuel.

8. Susanne Bartsch: On Top

gay films susanne bartsch

On Top documente la vie nocturne de l’impératrice new-yorkaise et a été acclamés lors de la soirée d’ouverture du NewFest de cette année à New York. Le documentaire montre comment la vie nocturne gay de la ville n’est pas simplement amusante pour les homosexuels, bien que des endroits créés par Bartsch permettent aux homosexuels d’explorer leur sexualité et leur donne la possibilité de les exprimer.

9. Tom of Finland

gay films tom of finland

Si vous admirez son travail artistique, que vous appréciez l’esthétique masculine musclée ou si vous voulez simplement voir un grand film gay, vous devez aller voir Tom of Finland. Basé sur l’histoire de la vie du célèbre artiste gay, ce biopic suit Touko Laaksonen après son retour des combats de la Seconde Guerre mondiale. Laaksonen se fait connaître pour ses dessins homoérotiques d’hommes musclés, et risque la prison en poursuivant sa passion et devient l’un des artistes homosexuels les plus emblématiques du XXe siècle. Découvrez ici notre interview exclusive avec la star du film, Pekka Strang.

10. The Untold Tales of Armistead Maupin

gay films armistead maupin

Ce documentaire, qui explore la vie d’une autre grande icône gay, est consacré au célèbre auteur Armistead Maupin, dont Les Chroniques de San Francisco — d’abord une chronique dans le jounal San Francisco Chronicle, puis une série de romans et plus tard une mini-série télévisée — documente brillamment la vie homosexuelle des années 70 et 80 dans la ville californienne. Les téléspectateurs suivent la trajectoire de la carrière et de la vie personnelle de Maupin, d’un vétéran vietnamien et conservateur refoulé à l’un des chroniqueurs les plus célèbres de la communauté homosexuelle.

Quels films gays de 2017 étaient vos préférés? Dites-le nous en commentaires.

(Visited 13 269 times, 49 visits today)