Gus Kenworthy
Gus Kenworthy

Gus Kenworthy publie les insultes homophobes qu’il reçoit sur Youtube… et Youtube s’excuse

On a beaucoup suivi le skieur américain Gus Kenworthy pendant les Jeux Olympiques que Pyongchaeng.  Avec son collègue patineur Adam Rippon, le sportif a porté bien haut les couleurs de la visibilité gay pendant l’événement.

Une visibilité qui a inévitablement entraîné un retour de bâton. Hier, le sextuple champion du monde de ski a publié des captures d’écran des messages des commentaires sur ses vidéos en disant:

« Eux: On est en 2018, tout le monde s’en fout que tu sois gay. L’homophobie n’existe plus. Passe à autre chose.
Mes notifications Youtube: »

Parmi les commentaires: « tu n’es rien qu’un sale pédé qui boit du sperme et qui baise des culs – un putain de monstre, dépêche toi à attraper le sida » ou en version plus « soft »: « ces pédés devraient retourner au placard hors de nos vues. Un mec ne doit pas sucer la bite d’un autre mec, c’est réservé aux filles! ».

Les excuses de Youtube

Le message de Gus Kenworthy, retweeté 14 000 fois, avec près de 40 000 likes a fait réagir la plateforme de vidéos: « C’est inacceptable. Nous sommes vraiment désolés que ces commentaires et ces notifications soient parvenues jusqu’à vous. Nous travaillons à ce que vous ne puissiez plus voir ou être notifié des commentaires insultants et nous cherchons comment protéger les gens des commentaires insultants en général ».

A quoi le skieur à répondu: « Vous devriez peut-être envisager de filtrer les mots-clés et les phrases comme « pédés » ou « va te suicider », afin qu’elles n’apparaissent pas dans les commentaires de qui que ce soit? Je suis assez sûr de moi pour ne pas y prêter trop attention, mais pour quelqu’un de plus jeune, cela pourrait être plus difficile. »

Outre son amitié avec Adam Rippon, c’est le baiser échangé avec son petit ami avant une course qui a donné énormément de visibilité à Gus Kenworthy et suscité ce genre de réactions.