« Je suis désiré », un court-métrage touchant sur l’amour et l’homoparentalité

« Je suis désiré », un court-métrage touchant sur l’amour et l’homoparentalité

Be first to like this.

Chaque année, le concours de court-métrages Nikon Film Festival nous donne à voir quelques pépites. C’est encore vrai pour cette dixième édition. Nous vous parlions il y a quelques jours de Ma famille à moi, réalisé par Romain Poli. Voici aujourd’hui Je suis Désiré, réalisé par Julien Laz Glories. Les deux ont en commun d’aborder l’homoparentalité, vue ici sous l’angle d’une procédure d’adoption.

Synopsis:

« Quand une assistante sociale s’invite à la maison, un couple d’hommes magnifie leur histoire d’amour pour obtenir ce qu’il désire le plus au monde… Ce film met en lumière le désir entre deux garçons avant de progressivement muer vers un tout autre désir. Il porte un regard positif sur la prochaine génération. »

Dans ce joli court-métrage on retrouve notamment Trésor Ntore, le jeune homme très attachant qu’on avait pu découvrir dans la mini-série Coming-out en France et en Afrique sur France.tv/slash.

Voir « Je suis désiré »:

Vous pouvez également voter pour le film sur le site du Nikon Film Festival jusqu’au 1er mars. Le court-métrage ayant le plus de vote recevra le Prix du Public.  Les lauréats du concours seront annoncés par le jury présidé par Cédric Klapisch le 13 mars prochain au cinéma le Grand Rex, à Paris.

Quantcast