Quantcast
Jussie Smollett raconte son agression Infos

Jussie Smollett raconte son agression

Written by Stephan Horbelt on February 15, 2019
Be first to like this.

This post is also available in: English

Pour sa première interview depuis son agression le 29 janvier dernier, la star d’Empire, Jussie Smollett révèle les détails de son agression homophobe et raciste.

Robin Roberts, la journaliste de Good Morning America, qui a réalisé l’interview, a affirmé que la police de Chicago croit au récit de Jussie Smollett, qui n’a pas changé depuis l’agression, contrairement à ce qu’affirment certains médias, et qu’il coopère pleinement avec l’enquête.

L’acteur croit que l’agression dont il a été victime vient notamment de ses critiques à l’égard de Donald Trump (ce qui explique que ses agresseurs auraient crié « This is MAGA country » — « C’est un pays MAGA », c’est à dire Make America Great Again, le slogan de Trump). « Je m’en prends très durement à lui », a-t-il affirmé à son intervieweuse. « Je le critique durement lui et son gouvernement et je ne retiens pas mes coups. »

Selon Jussie Smollett, 36 ans et ouvertement gay, il est arrivé en avion à Chicago. On l’a emmené à son appartement mais avait besoin de manger. Il a essayé un premier magasin, qui était fermé et s’est dirigé vers un Subway. A un croisement, quelqu’un a crié « Empire », mais il a continué à marcher.

« Je ne réponds pas à Empire. Mon nom n’est pas Empire et je n’ai pas répondu », dit-il.

jussie smollett attack 2
Photo via Getty images

Sur Page Six:

« J’ai continué à marcher et j’ai entendu « Pédé, Empire, nègre ». Donc je me suis retourné et j’ai dit « Qu’est-ce que tu viens de me dire? »

L’un des hommes masqués a crié « C’est un pays MAGA, négro » avant de lui mettre un coup dans le visage.

« Donc je l’ai cogné en retour », dit Jussie Smollett. On a commencé à se battre et il faisait super froid. On a continué à se battre près des escaliers, à se taper dessus encore et encore. Il y avait une deuxième personne qui me cognait dans le dos et puis ça s’est arrêté d’un coup. Et ils se sont enfuis. »

Smollett a pris son téléphobe et a dit à son manager qu’il venait d’être agressé. Et c’est à ce moment qu’il a senti la corde autour de son cou.

« J’ai commencé à crier: « Il y a une putain de corde autour de mon cou! ».

Dans l’extrait d’interview que nous avons vu, l’acteur ne mentionne pas la substance chimique — qu’on pense être de la javel — qui lui aurait été jetée dessus. Il maintient en revanche en avoir reçu.

A propos des raisons de son agressions: « Je ne peux que me fier à ce qu’ils ont dit », à savoir des insultes racistes et homophobes.

Certains journaux ont signalé que Jussie Smollett était réticent à coopérer avec la police à propos de son agresse, refusant notamment de donner son téléphone, en choisissant simplement de transmettre le contenu de la conversation qu’il avait avec son manager au moment de l’agression, avec certains passages masqués — ce qui a irrité les enquêteurs.

Le chanteur/acteur se justifie: « Ils voulaient que je donne mon téléphone à leurs experts pour trois ou quatre heures. Désolé, mais je ne vais pas faire ça. Il y a des images et des vidéos privées et des numéros de téléphones: celui de mon compagnon, de ma famille, des autres acteurs d’Empire, de mes amis, mes emails privés, mes chansons, mes mémos vocaux ».

jussie smollett attack suspects

Il croit également que l’image qui a été diffusée des suspects montre bien ses agresseurs. « J’étais là. Quand ça a été diffusé, je me suis dit « Ok, on avance. » Et je n’ai aucun doute que c’est eux. Aucun. »

Smollett sait que ses agresseurs ne seront peut-être jamais retrouvés et s’est fait une raison, même si ça le met en colère: « Je veux juste les retrouver, a-t-il dit à une amie et elle a répondu: « Chéri, ils ne vont pas les retrouver. » Et ça m’a mis vraiment en colère. Parce qu’on va juste me laisser comme ça? On va les laisser peut-être recommencer avec quelqu’un d’autre? Et donc je vais gérer seul les conséquences de cette agression? Je ne suis pas d’accord. »

Et à ceux qui ont du mal à croire à la réalité de son agression, l’acteur répond que ça l’énerve.

« Vous ne voulez même pas voir la vérité », dit-il.

Un extrait de l’interview:

 

 

Read more stories by just signing up

or Download the App to read the latest stories

Already a member? Log in
Français
  • English
  • Español
  • Português
  • ไทย
  • 繁體中文

The home of the gay community

Hornet empowers millions of confident, discerning and passionate gay men to create more meaningful connections and to lead to more informed and authentic lives.

Don't have the Hornet app?