Le père de Britney Spears annonce qu’il va cesser d’être son tuteur

Le père de Britney Spears annonce qu’il va cesser d’être son tuteur

Be first to like this.

Première victoire pour Britney Spears. Son père, Jamie Spears, a annoncé qu’il souhaitait démissionner de son rôle de tuteur. La chanteuse est en effet sous tutelle depuis 2008 et un pétage de plomb très médiatisé. Une tutelle qu’elle a contesté très vigoureusement devant un tribunal de Los Angeles il y a quelques semaines. Dans ce témoignage rendu public, l’interprète de Toxic ou Gimme more dénonçait notamment avec des mots très durs la tutelle exercée par son père, qu’elle accuse de mauvais traitements.

LIRE AUSSI | Britney Spears dénonce avec ardeur sa tutelle devant le tribunal

Par la voix de son avocate, citée par Variety, Jamie Spears « ne croit pas qu’une querelle publique avec sa fille à propos de son tutorat soit dans le meilleur intérêt de celle-ci ». Le père de la chanteuse se dit prêt à travailler sur une transition avec un nouveau tuteur. Mais n’a pas indiqué de date de démission pour le moment.

Récemment le tribunal avait autorisé Britney Spears a choisir son propre avocat, ce qui n’était pas le cas jusqu’ici. Ce dernier avait annoncé qu’il allait combattre « agressivement » la tutelle. Selon Variety, l’avocat, Mathew Rosengart, se félicite donc de la décision de Jamie Spears et n’entend pas relâcher la pression. « Nous avons hâte de poursuivre notre enquête vigoureuse sur le comportement de M. Spears et des autres sur ces 13 dernières années, pendant lesquelles il a pillé des millions de la fortune de sa fille et j’attends avec impatience la déposition sous serment de M. Spears. En attendant, plutôt que de proférer de fausses accusations à l’encontre de sa fille et de l’attaquer bassement, M. Spears devrait garder le silence et démissionner immédiatement ».

Cette nouvelle devrait réjouir les nombreux fans de Britney, qui se mobilisent depuis plusieurs mois pour sa « libération », en utilisant le hashtag #FreeBritney.

 

Related Stories

Ursula von der Leyen prend position sur les questions LGBT
Crame: "En étant privé du clubbing, je me suis rendu compte à quel point c'était important"
Entre pop atmosphérique et beats électro, Jónsi est de retour avec "Shiver"
"Quelqu'un doit mourir": l'homosexualité au temps du franquisme
Quantcast