Quantcast
Un Palmarès des Oscars très gay-friendly Cinéma

Un Palmarès des Oscars très gay-friendly

Written by Xavier Héraud on February 25, 2019
Be first to like this.

Palmarès gay-friendly cette nuit aux Oscars. Green Book remporte la statuette du meilleur film. Le film de Peter Farrelly raconte la tournée dans le sud raciste des Etats Unis d’un pianiste noir et gay (interprété par Maershala Ali) dans les années 60. Maershala Ali est également reparti avec l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle. Une récompense qu’il avait déjà obtenu en 2017 pour son rôle dans Moonlight de Barry Jenkins.

Rami Malek remporte l’Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans Bohemian Rhapsody, le biopic où il incarne Freddie Mercury. « On a fait un film sur un gay immigré qui a vécu sa vie sans s’excuser. Le fait que je partage son histoire avec vous ce soir est la preuve que nous voulons avoir des histoires comme celle-ci. », a-t-il déclaré avec émotion sur scène.

Olivia Colman s’est vue décerner l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle de la Reine Anne dans La Favorite. Une reine qui aime les femmes…

En recevant son Oscar, l’actrice britannique a livré un discours aussi hilarant qu’émouvant. L’un des meilleurs moments de la soirée, sans conteste.

Regina King, qui a reçu l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Si Beale Steet pouvait parler a dédié sa récompense à l’écrivain gay James Baldwin, qui a écrit le roman dont le film est tiré. Si Beale Street.. est réalisé par ailleurs par Barry Jenkins, celui à qui on doit déjà le magnifique Moonlight, Oscar du meilleur film en 2017.

Lady Gaga repart enfin avec l’Oscar de la meilleure chanson pour Shallow, qu’elle a interprété avec Bradley Cooper, réalisateur et acteur dans A Star is Born, le film où figure la chanson.

Sur le tapis rouge, on aura remarqué le look génial mi-robe, mi-smoking, de Billy Porter, qu’on a vu récemment dans la série Pose.

Notons que la cérémonie n’avait pas de présentateur officiel cette année. Le comédien Kevin Hart avait d’abord été invité à tenir ce rôle. Puis devant la polémique suscitée par d’anciens propos homophobes, l’Académie des Oscars lui avait demandé de s’excuser s’il voulait toujours présenter la cérémonie. Il ne l’avait pas fait.

Read more stories by just signing up

or Download the App to read the latest stories

Already a member? Log in
Français
  • English
  • Español
  • Português
  • ไทย
  • 繁體中文