Cinq raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas à maintenir une érection

This post is also available in: English Español Português ไทย 繁體中文

L’excitation sexuelle repose sur une alchimie à la fois simple et complexe et cela explique pourquoi on ne contrôle pas toujours ses érections. Ce n’est pas parce que notre partenaire nous excite que le sexe avec lui sera toujours formidable ! Mais si on en prend conscience, il est généralement possible de retrouver son érection après quelques manipulations. Voici les cinq principales raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas à bander avec votre partenaire.

 

1. Votre pénis n’est pas un gode

Un mythe très répandu (et propagé par les médias, le porno ou simplement vos amis) veut qu’un pénis en bonne santé puisse se dresser dès qu’on en a besoin. Mais si vous voulez un pénis dur à la demande, allez acheter un gode ! Même en bonne santé, un pénis humain connaît les fluctuations du désir. Et, parfois, vous n’arriverez pas à le rendre dur. Et cela se produira de plus en plus souvent à mesure que vous vieillirez : vous connaîtrez davantage de troubles de l’érection et vous aurez besoin de plus de stimulation pour arriver à bander. Et il vous faudra peut-être élargir votre vision de la sexualité, pour comprendre qu’elle ne se limite pas à la pénétration et que tout ne tourne pas autour du pénis.

 

2. Vous n’êtes pas sexuellement compatibles

C’est très chiant mais il arrive parfois que vous ne soyez pas sexuellement compatible avec ce partenaire que vous trouvez pourtant super sexy et super cool. L’attirance ne suffit pas toujours pour bander et ne se résume pas à « il est sexy » ou « il a un beau cul ». L’alchimie sexuelle est une formule mystérieuse que nous ne contrôlons pas. Elle ne se décrète pas. Dans ce cas-là, vous pouvez simplement admettre que votre partenaire est beau et rester amis, ou bien sortir avec lui en sachant que votre vie sexuelle ne sera peut-être pas aussi bien que vous l’espériez.

 

3. L’engagement tue

Une forte excitation donne les plus fortes érections. Or, l’habitude et la répétition tuent l’excitation, mais elles sont aussi les piliers sur lesquels reposent la monogamie et l’engagement. C’est pourquoi la baisse du désir et un pénis en berne sont des effets secondaires que connaissent bien beaucoup de couples monogames. Ce n’est pas un trouble mais une conséquence logique et une vérité. Pour s’épanouir, votre bite a besoin de nouveauté et de changement, et les couples ouverts, non-monogames, l’ont bien compris. L’engagement et la monogamie présentent bien des avantages importants, mais ils peuvent aussi avoir leur revers en matière d’érection.

unable to get hard 2

 

4. Vous êtes ennuyeux (sexuellement parlant)

Au-delà des quelques dures vérités énoncées ci-dessus, certains partenaires vous sembleront beaucoup trop timorés pour vous exciter et vous faire bander : ils ne sont que actif ou que passif, que dominant ou soumis, ils n’aiment pas les fetishs, ils ne baisent que la nuit ou dans un lit, ils détestent les jeux uros et l’anulingus… Pour l’une ou l’autre de ces raisons, ils ne seront jamais votre partenaire sexuel idéal et cela peut expliquer vos problèmes d’érection. Encore une fois, l’attirance physique n’est pas une garantie de compatibilité sexuelle, ni que l’alchimie sexuelle fonctionnera. C’est pourquoi je pense que, dans une relation, mieux vaut faire l’amour le plus tôt possible, parce que l’intimité à ce niveau-là compte énormément et parce que son absence a mis fin à bien des couples.

 

5. Vous n’êtes pas assez fier de votre pénis

On ne le sait pas assez, mais être fier de son pénis joue un rôle dans notre excitation et notre sexualité. Notre estime de nous-mêmes sur le plan sexuel influence grandement notre capacité à nous détendre et à ressentir une pleine excitation. À n’importe quel moment pendant un rapport sexuel, notre psychologie peut submerger la stimulation sexuelle et mettre fin à notre excitation et à notre érection. Si on ne se sent pas à l’aise et confiant dans son corps, notre sexualité s’en ressent. Notre estime de nous-mêmes sur le plan sexuel dépend de la façon dont nous nous trouvons désirables pour les autres, du niveau général de nos phobies sexuelles et de l’acceptation de ce qui nous excite.

 

 

Le Dr. Chris Donaghue est maître de conférences, thérapeute et animateur du podcast LoveLine. Il apparaît régulièrement dans les talk-shows The Amber Rose Show et The Doctors. Il a également animé les émissions Sex Box sur We tv et Bad Sex sur Logo. Il est l’auteur du livre Sex Outside the Lines: Authentic Sexuality in a Sexually Dysfunctional Culture et de plusieurs articles dans des journaux et magazines prestigieux tels que The New York TimesNewsweekCosmoNational Geographic… Retrouvez-le sur Twitter et Instagram.