Récap. Drag Race France, épisode 4: Jeux, sept et Snatch

Récap. Drag Race France, épisode 4: Jeux, sept et Snatch

Be first to like this.

Bonjour, bonjour, bonjour!

Bienvenue dans ce quatrième récap de Drag Race France. Après l’élimination de La Briochée la semaine dernière, sept candidates demeurent dans la course.

On commence avec le retour des reines à l’atelier. En effaçant le message de La Briochée, Soa de Muse donne un nouvel aperçu de ses fesses aux autres reines. C’est ce qui s’appelle joindre l’utile à l’agréable.

Mais Soa n’a pas qu’un beau derrière, c’est aussi une lipsynceuse redoutable, comme le reconnaissent ses concurrentes.

A la fin d’un maxi défi, il est de coutume pour les autres de célébrer celle qui a gagné. Lolita Banana le fait à sa manière lorsqu’elle s’adresse en ces termes à Kam Hugh « ça te fait quoi d’avoir enfin gagné quelque chose? » Pour paraphraser Lashawn Beyond, auteure de l’une des plus célèbres phrases de la franchise: On n’est pas à Meilleure amie Race!

Dans cet épisode figurent deux des challenges les plus appréciés des fans, le reading challenge et le Snatch Game.

La bibliothèque est ouverte!

Nicky Doll lance un énigmatique « vous avez des armes sur vous » aux reines. Elle s’explique: « Pour survivre dans ce ce monde il faut les mots » et annonce que « dans la grande tradition de Paris is Burning [Le documentaire, où l’une des protagonistes, Dorian Corey, explique les termes « shade » et « reading »], la bibliothèque est ouverte. C’est le reading challenge! On rappelle le principe du défi: il faut dézinguer ses concurrentes, mais avec de l’humour. Ce qui n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît.

Pas de quoi défriser Paloma en tout cas. « J’ai plus que de vocabulaire que les autres… Si c’est un challenge dictionnaire, je dois m’en sortir », déclare-t-elle crânement dans le confessionnal.

La Big Bertha ouvre les hostilités et sort tout de suite l’artillerie lourde en traitant Paloma de figurante, avant de lui lancer que son rôle de critique culinaire dans Ratatouille était merveilleux. La roquette a touché sa cible, je répète, la roquette a touché sa cible. La parisienne fait une référence à la nourriture mexicaine pour faire comprendre à Lolita qu’elle est « à deux doigts d’être chiante » et compare Elips à « un petit pet furtif »: « silencieux mais violent ».

Kam Hugh en revanche ne met pas tout à fait dans le mille. Elle qualifie Paloma de rousse et La Grande Dame de… cintre.

Lorsqu’elle s’adresse à Elips, Lolita a la langue qui fourche (intentionnellement, évidemment)… Elle l’appelle Cookie Kunty, avant de lui reprocher d’avoir piqué la place de celle-ci dans l’émission. Pour info, Cookie Kunty est l’une des drags françaises les plus renommées du milieu.

Elips répond à Lolita, qu’elle compare à « un transformiste de Lady Gaga à la retraite », puis s’adresse ainsi à La Big Bertha: « tu as le drag dans le sang, c’est dommage qu’il y ait une mauvaise circulation ». Puis, au lieu de « lire » Paloma, elle lui donne son numéro! Comment cette dernière va-t-elle réagir? Le suspense est intenable.

La Grande Dame dit à Elips qu’elle a « l’air plus défoncée qu’un corset de la Big Bertha », puis s’adresse à Nicky pour lui dire qu’elle doit être heureuse qu’une française gagne enfin Drag Race. Ce serait drôle… si ce n’était du plagiat! C’est le read qu’avait balancé Rita Baga à Brooke Lynn Hytes, l’animatrice de l’émission, lors de la première saison de Canada’s Drag Race. La Gad Elmaleh?

C’est enfin au tour de Paloma, qui rend la monnaie de sa pièce à La Big Bertha et fait une victime collatérale au passage: « Comme tu t’es nommée d’après un canon de la seconde guerre mondiale [c’est la première, ndlr] tu viens toujours avec ton boulet, Soa de Muse » et… met un râteau à Elips en lui murmurant « Sashay Away ». Ça c’est mesquin!

Il revient à Soa de Muse de conclure…  Elle a choisi de comparer les reines françaises à leurs consoeurs américaines. Paloma est Nicole Paige Brooks, Kam Farrah Moan et Elips Aiden Zhane. on a connu notre reine martinico-dyonisienne plus inspirée!

Au final, c’est La Big Bertha qui gagne ce premier reading challenge de Drag Race France!

Maxi-défi: le Snatch Game, le défi le plus populaire et le plus compliqué

On passe aux choses sérieuses avec le premier Snatch Game! Qui n’a pas été traduit par « jeu de la chatte ». Pour les profanes, il s’agit d’une parodie d’un jeu américain le Match Game. Le principe: deux célébrités s’opposent à un panel de candidat.e.s. L’animateur pose une question et remplace un mot par un blanc. Les célébrités écrivent une réponse et les candidat.e.s doivent deviner ce qu’elles ont écrit. Si elles y parviennent, c’est un match!

C’est le défi le plus populaire, car le plus compliqué de l’émission. Le Snatch Game est à la fois un challenge d’imitation, d’improvisation et d’humour. Il a fait des réputations (Jinkx Monsoon, Ben DeLaCrème, Bianca Del Rio) et envoyé un certain nombre de candidates à la maison.

Dans l’atelier, les reines font part de leur choix. Elips veut faire l’humoriste Chantal Ladesou. La Grande Dame, la Miss France et Miss Europe Alexandra Rosenfeld ; Soa hésite entre Aya Nakamura et « Felindra Tête de tigre », de Fort Boyard. Fine connaisseuse du Snatch Game, Soa sent très vite que Felindra est un meilleur choix: on ne l’a jamais entendu parler, donc elle peut faire exactement ce qu’elle veut avec elle.

La Big Bertha contre une paire de lunettes rouges à Kam Hugh et lui demande si elle devine son personnage. « C’est vieille France? », s’interroge Kam. Elle n’est pas si mauvaise au reading challenge finalement! Réponse plutôt positive: Bertha veut faire feu Jean-Pierre Coffe, héraut de la lutte contre la malbouffe.

Paloma, tu fais qui? « Je suis actif ». Hors-sujet, mais le message est passé! Paloma espère peut-être un autre type de « match » (comme sur Tinder, par exemple) Notre reine du centre de la France penche pour Fanny Ardant, mais hésite avec Roselyne Bachelot. Elle a l’air d’assurer aux deux. Nicky penche plutôt pour l’ancienne ministre. Peut-on faire un double Snatch Game comme dans All Stars 7?

Kam Hugh va se glisser dans la coupe au bol de Mireille Mathieu. Et elle parlait de « vieille France » à La Big Bertha. Nicky ne se montre pas franchement enthousiaste…

Lolita fait Rossy de Palma, un choix plutôt sympa! Mais elle sait d’avance que ça risque d’être compliqué pour elle vu qu’elle ne connaît aucun des autres personnages. Elle pense que cela l’empêchera de rebondir à ce que disent les unes et les autres…

Chaque semaine, 20 minutes interroge les Les queens éliminées  et leur demande qui elles comptaient faire au Snatch Game. La Kahena hésitait notamment à imiter… Rachida Dati. Lova Ladiva voulaient toutes les deux faire Maïté. Aucune anguille n’aura finalement été assommée sur le plateau de Drag Race France.

Snatch Game: Top et flops

Nicky Doll, qui n’est pas allée jusqu’au Snatch Game dans sa saison, anime donc le jeu, avec comme célébrités invitées Bérangère Krief et Bilal Hassani.

Du côté des réussites, Paloma, qui a finalement choisi Fanny Ardant, Soa en Felindra, Elips en Chantal Ladesou et La Grande Dame en Alexandra Rosenfeld. Leurs réponses ne sont pas toujours hilarantes, mais leurs personnages sont nickel. Difficile de départager Paloma, Soa ou La Grande Dame. Fanny Ardant est vaporeuse à souhait, Soa a créé un excellent personnage qu’on pensait être mystérieux et qui est finalement madame tout le monde et La Grande Dame campe une délicieuse idiote.

Du côté des… non-réussites, Kam Hugh, Lolita Banana ou La Big Bertha passent hélas à côté du maxi-défi.

De retour dans l’atelier, l’humeur de certaines n’est pas au beau fixe. Soa de Muse en profite pour dire ses quatre vérités à Lolita, à qui elle reproche de se mettre trop en avant dès que les caméras tournent. Touchée, cette dernière reconnaît se sentir isolée et craque. Les autres reines viennent la réconforter. Un beau moment d’émotion.

Runway: Lendemain de soirée

Les reines défilent et livrent leur interprétation du thème lendemain de soirée. Elips a reçu une boule disco sur la tête, La Big Bertha défile avec les poubelles de la fin de soirée, Lolita Banana interprète une mère qui a bu un petit coup de trop à la fête d’anniversaire d’un de ses enfants, Soa de Muse incarne une queen qui s’est bagarrée (et qui a rendu les coups), Paloma vient avec un trench et une robe imprimés avec les unes des journaux à scandale sur ses dernières frasques et La Grande Dame vient avec une tenue-préservatif pour en faire la promotion.

Les critiques confirment ce qu’on savait déjà. Elips est safe. Les queens devant sont Paloma, La Grande Dame et Soa de Muse.

Les reines derrière: Kam Hugh, Lolita Banana et La Big Bertha. Bilal Hassani complimente le drag de Kam avant de lui dire que si l’extérieur est parfait, il faut bosser l’intérieur, car « Mireille m’a tuer » (en référence à son personnage de Snatch Game). La reine accuse le coup. C’était le défi qu’elle appréhendait le plus et ses craintes étaient hélas justifiées.

Et c’est La Grande Dame qui remporte le maxi-défi!

La Big Bertha et Kam Hugh doivent s’affronter pour le lipsync sur DJ de Diam’s. La Big Bertha envoie clairement plus d’énergie, mais Kam Hugh crée la surprise en quittant le runway. Tout le monde se demande alors: Fait-elle une Ginny Lemon? Mais non, elle revient, avec une perruque blonde platine! Elle devient ainsi la première reine de Drag Race à avoir quitté le runway puis à être revenue. Cela ne suffit pas hélas et Kam Hugh doit faire ses adieux. Les runways de Drag Race France seront donc un peu moins spectaculaires désormais!

Elles étaient sept, elles ne sont maintenant plus que six.

Notre classement: 

Paloma: Elle n’a pas remporté le Snatch Game, mais elle continue son parcours quasi-sans faute. Paloma reste la favorite de l’émission pour le moment.

La Grande Dame: Avec le Snatch Game, La Grande Dame est enfin parvenue à se lâcher un peu. Elle est une concurrente sérieuse pour le titre.

Elips: Malgré un faux pas pour le défi mode de la semaine dernière, Elips reste une candidate solide. Il lui manque encore un coup d’éclat pour pouvoir marquer la compétition de son empreinte.

Lolita Banana: Première semaine vraiment compliquée pour notre reine mexicaine. Avec un challenge de performance la semaine prochaine, elle devrait remonter au classement.

Soa de Muse: A ceux qui l’avaient enterrée trop vite après ses deux passages dans le bas du classement, Soa montre qu’elle en a encore sous le pied.

La Big Bertha: La dynamique n’est pas très bonne pour La Big Bertha.

 

Related Stories

Le footballeur australien Josh Cavallo fait son coming-out
Le sud-africain Louw Breytenbach remporte le titre de Mr Gay World 2021
Photos: notre reportage à la 2ème Pride des banlieues
Sondage: Une grande majorité des français favorables à la GPA
Quantcast