Sami Outalbali fait la Une du magazine gay anglais « Attitude »

Sami Outalbali fait la Une du magazine gay anglais « Attitude »

Be first to like this.

Il n’a que 20 ans, mais c’est désormais une star. Sami Outalbali, le jeune comédien français est à la une du magazine gay anglais Attitude ce mois-ci. C’est son rôle très remarqué dans la deuxième saison de Sex Education, l’une des séries les plus populaires de Netflix, qui lui vaut ainsi les honneurs de la presse gay britannique. Mais il ne s’agit pas de son premier rôle, loin s’en faut. On a déjà pu le voir dans la mini-série Fiertés (Arte), dans les séries Les Grands (OCS City, voir son interview sur Komitid), Mortel (Netflix) ou au cinéma dans Lola vers la Mer, de Laurent Micheli, qui a fait l’ouverture du dernier festival Chéries chéris.

« Jouer un personnage aussi confiant que Rahim est un peu comme une revanche sur l’école, sur toutes ces années où j’y suis retourné le premier et je me disais « Oh mon Dieu », en me sentant timide et en essayant de faire le moins de bruit possible et de passer inaperçu. Donc pouvoir traverser le couloir la tête haute, avec la fierté et la confiance en soi de Rahim, c’est un plaisir. »

Il se dit également « fier » d’aider à normaliser les relations gay interraciales, à propos de la relation de son personnage avec celui d’Eric, interprété par Ncuti Gatwa. Mais il n’en dit pas plus sur lui-même: « J’espère — soyons optimistes — que dans deux ans, on n’aura même plus besoin d’avoir cette conversation à propos de « est-ce que je le suis ou est-ce que je ne le suis pas? », explique le comédien qui a interprété des personnages gays à plusieurs reprises (dans Fiertés, Les Grands et Lola vers la mer).

Une vidéo des coulisses du shooting pour la couv d’Attitude:

« C’est juste de l’amour, c’est normal », ajoute-t-il. « Pour moi, il n’y a même pas besoin d’en parler. Hélas, notre société n’est pas encore prête pour ça. Mais en jouant un personnage comme Rahim et, avec Ncuti qui incarne Eric, nous construisons une société dont j’ai rêvé, où être LGBTQ sera normal ».

LIRE AUSSI | Sex Education, saison 2: série d’utilité publique

 

Quantcast