Top 10 : les meilleures chansons de Barbra Streisand

Top 10 : les meilleures chansons de Barbra Streisand

Be first to like this.

Barbra Streisand fêtait ses 80 ans dimanche dernier. La jeune génération la connaît sans doute peu mais c’est pourtant l’une des plus grandes artistes américaines de tous les temps. Depuis ses débuts dans les années 60, l’artiste a vendu plus de 150 millions d’albums, reçu toutes les plus grandes récompenses , non seulement pour sa musique mais aussi au cinéma et à la télévision en tant qu’actrice, réalisatrice ou productrice.

Elle fut aussi l’icône de toute une génération de gays.

Voici donc 10 de ses meilleures chansons:

 

Happy days are here again

L’une des premières chansons emblématiques de Barbra. Chantée ici dans un mash up avec Get Happy, une des chansons emblématiques de Judy Garland, aux côtés de cette dernière dans le Judy Garland show. Cette prestation fut à l’époque considérée comme le passage de témoin de l’une des plus grandes divas de la chanson à sa benjamine, d’une icône gay à un autre.

Don’t rain on my parade

Cette chanson extraite de Funny Girl, la comédie musicale qui l’a révélée au grand public, est devenue un hymne gay.

People

Autre chanson extraite de Funny Girl, un passage obligé à chacun de ses concerts. L’une de ses plus belles ballades.

The way we were

Inoubliable chanson du film du même nom (Nos plus belles années, en français), où elle partage l’affiche avec Robert Redford. Les fans de Sex and the City se souviendront peut-être que la chanson a donné son nom à un épisode  (et une scène mémorable) de la saison 2 de la série.

Evergreen

Après la version Judy Garland et avant celle de Lady Gaga, Barbra Streisand a aussi joué dans une version de A Star is Born, en 1976. Evergreen figure sur la bande originale et a reçu l’Oscar de la meilleure chanson la même année. C’est l’une des rares chansons composées par Barbra Streisand elle-même.

No more tears (Enough is enough) (avec Donna Summer)

Petite incursion dans le disco, avec la reine du genre. Un tube imparable.

Papa, can you hear me?

Une chanson bouleversante, extraite de la comédie musicale Yentl, qu’elle a réalisé et dont elle tient le premier rôle. C’est une prière à son père décédé. D’autant plus émouvante qu’elle fait écho à la propre histoire de la chanteuse, qui a perdu son père très jeune.

La musique, signée Michel Legrand, a valu à ce dernier l’Oscar de la meilleure musique en 1984.

Memory

La chanson-phare de la comédie musicale Cats, sublimée par Barbra.

 

Woman in Love

En 1980, Streisand sort Guilty, un album produit et composé par Barry Gibb, des Bee Gees. Woman in love, qui y figure, est l’un des plus grands tubes de Barbra période années 80. Un peu kitsch, mais iconique.

Tell him (avec Céline Dion)

Diva + diva = chanson culte.

LIRE AUSSI | Top 10 : Les meilleures chansons de Rufus Wainwright

Related Stories

"Bienvenue en Tchétchénie", implacable documentaire sur la répression homophobe dans le Caucase
Nouveau: Le programme de fidélité Hornet Live vous permet d'accumuler des récompenses quand vous faites des lives
"Industry Baby": un nouveau clip très chaud pour Lil Nas X
“I love porn”, 50 ans de porno gay, vus par Didier Lestrade
Quantcast