Le Pape conseille la psychiatrie aux enfants « à tendance homosexuelle »

Et si on tapait sur les homos pour faire oublier les scandales de pédophilies au sein de l’Eglise? C’est la tactique à laquelle s’est essayé le Pape François dans l’avion qui le ramenait d’Irlande.

Comme souvent lors de ce genre de voyage, il est allé à la rencontre des journalistes pour répondre à quelques questions:

Lorsque l’un d’entre eux lui a demandé ce qu’il dirait à des parents constatant les orientations homosexuelles de leur enfant, il a répondu:  « Je leur dirais premièrement de prier, ne pas condamner, dialoguer, comprendre, donner une place au fils ou à la fille ».

« Quand cela se manifeste dès l’enfance, il y a beaucoup de choses à faire par la psychiatrie, pour voir comment sont les choses. C’est autre chose quand cela se manifeste après vingt ans », a ajouté Jorge Bergoglio. « Je ne dirai jamais que le silence est un remède. Ignorer son fils ou sa fille qui a des tendances homosexuelles est un défaut de paternité ou de maternité », a-t-il renchéri.

En Irlande le chef de l’Eglise Catholique est revenu sur les scandales de pédophilie dans le pays, où comme dans chaque affaire, la hiérarchie a également couvert les faits. Il a évoqué sa « honte » et sa « souffrance » devant ces « crimes ignobles ».

LIRE AUSSI | Le pape François peut bien dire que « l’Enfer n’existe pas », il n’est toujours pas le pape progressiste dont nous avons besoin

Le Pape lui-même est accusé d’avoir été complaisant avec un ecclésiastique accusé de pédophilie. « François a lui-même été accusé par un ex-ambassadeur auprès du Vatican à Washington, l’archevêque Carlo Maria Vigano, d’avoir annulé des sanctions contre le cardinal américain Theodore McCarrick, malgré l’existence d’accusations à son encontre de « comportement gravement immoral avec des séminaristes et des prêtres ». », note le Point.

Les déclarations du Pape suscitent de nombreux commentaires ce matin sur les réseaux sociaux. Ian Brossat, adjoint communiste à la Mairie de Paris ouvertement gay, résume bien le sentiment général. Que le Pape (et l’Eglise) laissent les enfants tranquilles…

LIRE AUSSI | Edito: Pédophilie dans l’Eglise: le silence révélateur de la Manif pour tous

Comments are closed.