The Hidden Flag: Six militants forment un rainbow flag sous le nez des autorités russes à la Coupe du Monde

This post is also available in: English Español Português ไทย

La Russie accueille actuellement la 21ème Coupe du Monde de football. Mais comme on le sait, la Russie interdit également toute manifestation publique de « propagande gay » et a totalement ignoré la violente répression homophobe en Tchétchénie (une région russe semi-autonome) depuis un an, malgré toutes les tortures, enlèvements et meurtres signalés. Heureusement, des groupes comme The Hidden Flag (« le drapeau caché ») tentent de se battre.

Pour dénoncer l’inaction de la Russie en Tchétchénie, une association espagnole, la Fédération Nationale LGBT (FELGBT) a lancé une initiative nommée The Hidden Flag. Six militants de six différents pays forment un rainbow flag à partir des maillots nationaux de la coupe du monde.

Avec les maillots de l’Espagne, des Pays-Bas, du Brésil, du Mexique et l’Argentine et de la Colombie sur le dos, les militants se sont promenés sur différents sites célèbres russes en formant le drapeau arc-en-ciel.

« Être visible présente toujours un risque. Mais pouvoir l’être devant des milliers de fans de football et la presse nous a donné l’énergie pour mener à bien notre action », affirme Uge Sangil, président de la FELGBT.

L’un des objectifs de ce projet est d’être visible pour celles et ceux qui ne le peuvent pas en Russie pour des raisons de sécurité. C’est un message fort de soutien venant de ceux dont les pays ont avancé sur ces questions. Il s’agit quasiment d’un message secret à nos frères et sœurs LGBT russes, qui leur dit que nous sommes à leur côté.

Il fallait un certain courage aux militants du Hidden Flag pour mener leur action, puisque la FIFA avait déconseillé aux touristes LGBT de montrer de l’affection en public ou de faire de la « propagande gay ».

 

Pour en savoir plus sur The Hidden Flag cliquez ici.

Image de une: The Hidden Flag