Objectif Gay Games: Anthony, football: « Il y a des adversaires qui nous disent « ah vous êtes un club de pédés » »

J-1! La dixième édition des Gay Games se tient à Paris du 4 au 12 août. Toute cette semaine Hornet met en avant cinq sportifs (ou plutôt 6) qui participeront à l’événement, dans cinq sports différents. C’est l’occasion de parler du corps, de la pratique du sport dans un environnement LGBT.

Cette série vidéo est signée Chriss Lag (qui a co-réalisé Voguers of Paris pour Hornet) et Nicolas Maille, dont vous lisez régulièrement les chroniques sexo.

Aujourd’hui, découvrez Anthony, adhérent de FC Paris Arc en ciel, où l’on pratique le football. L’homophobie sur les terrains, il connait un peu, surtout lorsque l’adversaire est battu. « Il y a des adversaires qui disent « ah vous êtes un club de pédés, vous n’êtes que des pédés. Je réponds: pédés ou pas, désolé on joue au foot. Après on gagne ou on perd, ça fait partie du jeu. Tu as gagné? Non. Si tu avais gagné, tu aurais dit les mêmes insultes? », dit-il.

Voir la vidéo Objectif Gay Games: Anthony, football

Hornet, sponsor de la Team France Paris 2018

Avec 35 sports et plus de 10 000 participant.e.s, les Gay Games sont incontestablement l’événement LGBT de l’année en France. Hornet est le sponsor officiel de la Team France et vous fera vivre la compétition tout au long de la semaine prochaine.

LIRE AUSSI | Objectif Gay Games: Jérémy, natation: « Le regard sur le corps, je l’ai découvert à Paris Aquatique »

LIRE AUSSI | Objectif Gay Games: Nicolas, boxe: « Ce n’est pas parce qu’on est gay qu’on ne va pas pouvoir avoir telle ou telle pratique sportive. » 

LIRE AUSSI | Objectif Gay Games: Steve, tennis: « Dans les clubs mainstream, on peut entendre des remarques pas très friendly »

LIRE AUSSI | Objectif Gay Games: Patrice et Julian, danse: « C’est lui qui mène, mais c’est moi qui commande! »